Home Economie Création du CAEB: 4 ministres dont José Mpanda de la RS unissent leurs efforts pour la fabrication des batteries électriques

Création du CAEB: 4 ministres dont José Mpanda de la RS unissent leurs efforts pour la fabrication des batteries électriques

6 min read
0
0

La Ministre des Mines, Antoinette N’samba, de l’Industrie Julien Paluku, de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) Muhindo Nzangi et de la Recherche Scientifique et Innovation technologique José Mpanda font la synergie de leurs efforts pour une cause commune. Ils séjournent à Lubumbashi dans le Haut-Katanga depuis jeudi 19 avril 2022, pour l’installation du Centre africain d’excellence pour les batteries en République Démocratique du Congo (CAEB), créé par le ministère de la Recherche Scientifique et Innovation technologique.

C’est l’Université de Lubumbashi (UNILU) qui supervise ce centre. Elle s’est engagée à coopérer avec le Steibeis Global Institute (SGIT), qui fait partie de l’Université Steibeis en Allemagne, et le Japanese Lithium Ion Battery Technology and Evaluation Center(LIBTEC) pour mettre en place ce centre. Ce, avec le soutien de la CEA, de la Deutsche Gesellschaft für nachhaltige Industrialisierung UG et Export-Akademie Baden-Württemberg GmbH.

Cette coopération sera étendue à l’Université de Zambie, à la Copper Belt Université et à d’autres universités, centres et instituts de recherche ainsi qu’aux associations de recherche et de développement de premier plan en Afrique.

C’est donc le fait que le CAEB est supervisé par l’UNILU (il est rattaché à sa faculté de Polytechnique), qui justifie la présence du ministre de l’ESU.

Soutenir le développement d’une chaîne de valeur compétitive

Selon la note conceptuelle du lancement de ce centre, celui-ci répondra aux besoins émergents en matière d’aptitudes et de compétences pour l’industrie des batteries, améliorera les liens d’emploi et favorisera l’émergence de fournisseurs locaux de biens et de services capables, compétents et compétitifs, y compris les petites et moyennes entreprises, en reliant les politiques du contenu local, les licences et les contrats, le développement de l’entrepreneuriat et les programmes d’EFTP pour de meilleurs résultats.

Ce sont les experts du ministère de la Recherche Scientifique et Innovation technologique qui dirigeront ce centre.

Ils utiliseront les matières premières, notamment le Lithium et le Cobalt pour la fabrication des batteries électriques. C’est ce qui justifie la présence de la ministre des mines dans la délégation.

Ces matières premières seront traitées et transformées dans les usines, secteur dirigé par le ministre de l’Industrie, Julien Paluku.

Il sied de préciser que dans son arrêté du 19 avril 2022 portant créant du CAEB, pris sur proposition du Secrétaire Général de son ministère, le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique a estimé qu’il y a nécessité pour la République Démocratique du Congo de disposer de ce centre en vue de soutenir le développement d’une chaîne de valeur compétitive des batteries, des voitures hybrides et électriques et des énergies renouvelables en Afrique par la formation des chercheurs qualifiés.

La création du CAEB est l’une des recommandations des experts lors du Forum « DRC Business Africa » tenu à Kinshasa du 24 au 25 novembre 2021 au Palais du peuple, à l’initiative du Ministère de l’Industrie

Le ministre José Mpanda a sous tendu sa démarche sur l’importance de créer des aptitudes et des compétences pertinentes, notamment par le biais de l’enseignement, de la recherche et de l’innovation technologique.

RD44