Home Sécurité Agression de la RDC: Voici les 4 premières mesures de Kinshasa contre le M23 et le Rwanda

Agression de la RDC: Voici les 4 premières mesures de Kinshasa contre le M23 et le Rwanda

4 min read
0
0

Ça y est. Le gouvernement congolais a enfin pris les premières mesures en représailles au soutien avéré de l’armée Rwandaise aux forces négatives du M23 qui affrontent les FARDC dans l’Est.

Au cours de la réunion du Conseil supérieur de la défense élargie aux présidents de deux chambres du parlement, au représentant du pouvoir judiciaire et au responsable des services de sécurité, présidée ce vendredi 27 mai 2022 par le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, quatre mesures ont été prises.

D’après le compte-rendu fait par le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, le Conseil Supérieur de la défense classe le M23 parmi les mouvements terroristes et l’exclut de facto du processus de paix de Nairobi.

Lire aussi Lutundula dénonce le soutien rwandais au M23: « Le Rwanda a attaqué le camp de Rumangabo en RDC »

Ne se faisant plus de doute sur le soutien de l’armée Rwandaise à ce groupe terroriste, le gouvernement congolais estime que cette attitude vise à torpiller ses efforts de pacification du pays.

« Les effets militaires trouvés sur place, les images détenues par nos forces armées, ainsi que les témoignages recueillis auprès de nos populations démontrent à suffisance que le M23 est soutenu par l’armée Rwandaise. Cette attitude récidiviste vise clairement à torpiller nos efforts de pacification engagés dans le cadre du processus de Nairobi », a expliqué le ministre de la Communication et Médias.

Il a indiqué qu’en conséquence, le Conseil Supérieur de la Défense tire les conclusions ci-après :

  1. Le M23 est considéré comme un mouvement terroriste. Il sera désormais traité comme tel et de ce fait, il est exclu du processus de discussion de Nairobi.
  2. Une mise en garde est faite au gouvernement Rwandais dont l’attitude est de nature à perturber le processus de paix qui arrive pratiquement à son terme avec les discussions de Nairobi où tous les groupes armés à l’exception du M23 se sont engagés sur la voie de la paix;
  3. Comme mesure conservatoire, il a été décidé la suspension immédiate des vols de la compagnie Rwandair à destination de la République Démocratique du Congo;
  4. Il a été également décidé de la convocation de l’ambassadeur du Rwanda accrédité en République Démocratique du Congo pour lui notifier la désapprobation totale du gouvernement congolais.

Jean Pérou Kabouira