Home Politique Première édition du concours de jonglage en RDC: Barthélémy Okito injustement attaqué par un média manipulé

Première édition du concours de jonglage en RDC: Barthélémy Okito injustement attaqué par un média manipulé

6 min read
0
0

La presse congolaise a encore du chemin à parcourir pour se professionnaliser. Au moment où le pays a besoin d’une presse responsable et professionnelle pour contribuer à la consolidation de sa démocratie et à son développement, certains organes de presse en quête du sensationnalisme s’amusent à salir la réputation des dirigeants tant politiques que de cadres de l’Administration publique. Le dernier en date est le Secrétaire Général aux Sports et Loisirs, Barthélémy Okito, qui vient d’être victime d’une attaque gratuite de la part d’une certaine presse.

Suite à l’annonce, vendredi 7 juillet 2021, par l’asbl DA-DA National, de l’organisation de la première édition du concours de jonglage téléréalité en RDC sous son parrainage, des pêcheurs en eaux troubles crient inutilement au scandale. Sans aucun argument solide et dans le seul but de nuire à la réputation du doyen des Secrétaires Généraux actifs de l’Administration publique, un média en ligne connu pour ses attaques envers les dirigeants sportifs parle du « bicéphalisme » au motif que l’asbl DA-DA National serait détentrice d’un arrêté signé par le ministre des sports et qu’à ce titre, elle ne peut plus avoir le parrainage d’une autre organisation ou d’une personnalité de bonne volonté pour organiser un concours. Quelle confusion!

Notez qu’à l’instar d’autres disciplines sportives, la Fédération Congolaise de Freestyle Football (FECOFREE) éprouve des difficultés soit fonctionnelles, soit financières ou encore organisationnelles.

Quoi de plus normal qu’elle bénéficie, de manière désintéressée, du parrainage ou du soutient d’une personnalité de bonne volonté, Secrétaire Général aux Sports soit elle. Encore que ce soutien est bénévole et ne vise aucune dividende personnelle.

« En clair, explique à alternance.cd un expert en la matière, il ne s’agit pas d’une commission ou d’une confusion comme le prétendent les ennemis du développement du secteur des sports en RDC. Les personnes qui se sont portées volontaires pour soutenir la première édition du concours de jonglage de téléréalité veulent tout simplement concourir au rayonnement de cette discipline sportive moins populaire et peu connue».

Autant dire que ce sont ceux qui prétendent que Barthélémy Okito entretient le flou, qui sont en réalité en train d’entretenir le flou pour perturber la tenue de la première édition du concours de jonglage téléréalité sur toute l’étendue de la RDC.

Manipulés pour détruire, les auteurs des attaques contre le SG aux Sports ignorent, et c’est regrettable pour la presse congolaise, que l’Asbl DA-DA National détient un brevet d’invention lui décerné par le ministère de l’industrie.

Comment pourrait-on alors leur refuser l’avis favorable aux sports et loisirs?
Heureusement que le chien aboie, la caravane passe.

Pour ceux qui l’ignorent, le « Dada » est une invention congolaise avec un brevet d’invention du ministère de l’industrie.

Créée en 2018 dans les conditions qui laissent à désirer, Freestyle n’a organisé aucune compétition ni implanté la discipline à travers le pays.
En quelle qualité elle peut se permettre de refuser au ministère de faire son travail?

RD44

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC-Rwanda: L’UE insiste sur un dialogue inclusif

Alors que les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et la coalition…