Home Politique Inexistence de balisage à l’aéroport de Mbandaka: La RVA interpelée

Inexistence de balisage à l’aéroport de Mbandaka: La RVA interpelée

5 min read
0
0

Un avion de Congo Airways n’a pas pu décoller de l’aéroport de Mbandaka pour Kinshasa samedi 04 décembre 2021. Après avoir atterri dans le chef-lieu de la province de l’Equateur à 17 h 58 minutes, le vol de la compagnie nationale d’aviation a été obligé d’y passer la nuit à cause de l’inexistence de balisage dans cet aéroport. La responsabilité de la Régie des Voies Aériennes (RVA SA) et celle de la population sont engagées.

Construire, aménager et entretenir les aérodromes et leurs dépendances ; assurer la sécurité de la navigation aéronautiques ; percevoir les redevances et taxes instituées sur les aéroports et leurs indépendances ainsi que réhabiliter les infrastructures aéroportuaires en rénovant les pistes existantes ou en construisant des nouvelles sont entre autres missions de la RVA. Sa tutelle technique exercée par le Ministère des Transports et Voies de Communication et le Ministère du Portefeuille perçoit plusieurs redevances dont la redevance d’atterrissage, redevance de balisage, redevance de stationnement, redevance service de passagers, redevance de fret, redevance de survol et redevance de vol.

En dehors de ces redevances, la RVA Sa perçoit à l’aéroport de Mbandaka, une taxe parking fixée à 1000 FC pour les motos et 3000 FC à 5000 FC pour les véhicules. Malheureusement, en dépit de ces recettes et d’autres qui ne sont pas connues du grand public, elle est incapable de rénover les installations aéroportuaires, notamment la piste par le placement de balisage.

Où est le problème du gouverneur de province ?

Le comble, et c’est à ce niveau que la responsabilité de la population est engagée, des inciviques se sont permis de dérober les câbles électriques installés pour le balisage.

Du coup, il est devenu pratiquement impossible pour les avions de décoller ou d’atterrir la nuit à l’aéroport de Mbandaka.
« L’aéroport de Mbandaka est bel et bien doté d’un groupe électrogène d’une puissance élevée qui alimente toutes les installations. Mais il se fait que la RVA est incapable d’installer des projecteurs ou la lumière dans la partie piste », explique un habitant de Mbandaka.

Me Mboloko Elima Edmond, du nom de cet habitant de Mbandaka, se dit scandalisé de voir certaines personnes s’en prendre au gouverneur de l’Equateur, qu’ils accusent de laisser l’aéroport fonctionner dans le noir en lieu et place selon lui d’interpeller le ministre des Transports, voies de communication et du désenclavement, Chérubin Okende.

Il dénonce ce qu’il considère comme la tendance des « énergumènes à  tout politiser » et rappelle à la RVA de s’occuper de ses devoirs.
LJL/ALT.

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Le chargé des opérations des FARDC remonte le moral des troupes à Lubero

Le chef d’état-major général adjoint des Forces armées de la République démocratique…