Home Monde Au sommet de la Troïka organe : Didier Mazenga plaide pour un bon fonctionnement de la mission militaire de la SADC au Mozambique

Au sommet de la Troïka organe : Didier Mazenga plaide pour un bon fonctionnement de la mission militaire de la SADC au Mozambique

7 min read
0
0

La Communauté de Développement de l’Afrique Australe(SADC) a tenu, dimanche 3 avril 2022, un sommet extraordinaire de la Troïka Organe, à Pretoria en Afrique du Sud. Deux points essentiels ont figuré à l’ordre du jour à savoir l’évaluation de la situation d’insécurité et celle de l’environnement opérationnel qui prévalent à Cabo Delgado, au Mozambique depuis un temps et, l’examin approfondi de l’état d’avancement de la contribution des États membres pour le bon fonctionnement de la SAMIM, la mission militaire de la SADC déployée au Mozambique depuis le 15 juillet 2021.

La République Démocratique du Congo a été représentée à ce sommet qui s’est tenue dans la salle de conférences du ministre sud africain de la coopération par le ministre de l’Intégration régionale et Francophonie, Me Didier Mazenga Mukanzu.

Les membres de la Troïka organe, notamment l’ Afrique du Sud qui a la Présidence, la Namibie qui occupe la Vice-présidence ainsi que le Botswana voulaient à tout pris inviter les ministres des pays membres à émettre un avis responsable sur les opérations militaires de la SAMIM et évaluer relativement la hauteur des contributions des membres devant assurer un bon fonctionnement de cette mission militaire.

Tour à tour, les Ministres des pays participants ont eu des échanges profonds sur les deux points sus-mentionnés.

Dans son discours, le Secrétaire exécutif de la SADC a fait le point sur l’ évaluation de la situation qui prévaut au Mozambique sous l’angle sécuritaire. Il a invité ses pairs à consolider les acquis sur le théâtre des opérations. Ce qui se traduit clairement par les conditions favorables à la révision du scénario actuel, tel que recommandé par le chef de mission dans son dernier rapport.

Actuel Président du cnseil des ministres des pays membres de la SADC, Me Didier Mazenga a, au nom du Gouvernement congolais, donné son accord quant à l’approbation du rapport de la mission de la SADC au Mozambique.

D’un ton rassurant, il a souligné que cette mission devrait aussi inclure d’autres lignes de soutien, notamment la politique et une diplomatie efficace, le développement socio-économique, la sécurité publique, afin d’appuyer les opérations militaires en cours au Mozambique.

En clair, le ministre congolais de l’Intégration régionale et Francophonie a reconnu le travail appréciable dont l’économie a été clairement présentée et qui est sous analyse préparée du Conseil du Secrétariat Exécutif. Ce travail , a-t-il renchéri, amène la RDC à reconnaître son importance vis à vis du terrorisme qui sème désolation au Mozambique.

Ce travail passe aussi par 2 grandes décisions, notamment souscrire à l’évaluation des activités planifiées par les pays membres en faveur du Mozambique.

Dans cette logique, la RDC s’est engagée résolument à payer sa partie restante de contribution à la même vitesse que d’autres États membres qui accusent également un léger retard.

Entant que Président du Conseil des Ministres de la SADC, Me Didier Mazenga a fait un véritable plaidoyer pour le bon fonctionnement de la SAMIM qui est en train de mettre en déroute les terroristes au Mozambique.

Il a enfin, émis le vœu de voir la totalité du territoire du Mozambique pacifiée, faisant remarquer que le terrorisme freine l’élan de développement au sein des États victimes.

À leur tour, le Secrétaire exécutif de la SADC et d’autres représentants des États membres de la Troïka Organe ont fait appel pressant aux différents partenaires internationaux de coopération (PIC) pour qu’ils fournissent les ressources nécessaires et supplémentaires à la SAMIM. À cet égard, le Secrétaire Exécutif a annoncé aux participants qu’ un soutien financier a été obtenu de l’Union Européenne, dans le cadre du mécanisme de réponse rapide (ERM).

ALT.

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

MIBA: André Kabanda brasse chaque jour 7 000 USD pour la « location » de 2 bus TRANSCO

De gestionnaires publics congolais rivalisent de scandales financiers aussi pharaoniques l…