Home Société Fin du Ramadan : Pas de cérémonies publiques à Goma

Fin du Ramadan : Pas de cérémonies publiques à Goma

2 min read
0
0

Ainsi en a décidé le maire policier de la ville de Goma. Dans un communiqué publié le 27 avril 2022, le Commissaire supérieur principal Kabeya Makossa Francois a annoncé l’interdiction de toutes les cérémonies publiques pour des raisons sécuritaires.

Cette année, le ramadan a commencé le 1 er avril en République Démocratique du Congo et se clôturera le 1 er mai. Ce mois saint de la religion musulmane incite les pratiquants à jeûner de l’aube jusqu’au crépuscule. Il s’agit de l’un des cinq piliers de l’Islam.

La fin du Ramadan se clôturera par la fête de l’Aïd-el-Fitr. Généralement, les musulmans se réunissent dans des endroits publics pour célébrer la fin du mois de Ramadan. Ceux de la ville de Goma vont devoir « passer ces moments de prières dans leurs mosquées ».

Le maire policier du chef-lieu de la ville de Goma justifie cette décision par les raisons sécuritaires.

« Pour des raisons sécuritaires, aucune activité de prière aux stades ou à tout autre endroit public, n’est autorisée sur toute l’étendue de la ville de Goma à l’occasion de la clôture du mois sacré de Ramadan, telle que prévue aux dates du 1er au 02 mai 2022 », a-t-il écrit.

Le maire policier de la ville volcanique a prévenu « quiconque foulera aux pieds cette mesure » qu’il fera appliquer la loi.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Jean-Claude Baende à Jean-Pierre Bemba: « Je sais Je sais que tu as l’habitude de créer des conflits avec tout le monde »

Entre le député national Jean-Claude Baende et le vice-premier ministre de la Défense nati…