Home Société Médias: Patrick Muyaya dédouble les journalistes de la RTNC par ses copains

Médias: Patrick Muyaya dédouble les journalistes de la RTNC par ses copains

8 min read
0
0

Les journalistes de la Radio Télévision Nationale Congolaise en ont marre du dictat du Ministre de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya. Ils l’accusent d’abuser de son pouvoir de tutelle, en octroyant plus de 80% de l’espace de production à des personnes extérieures.

Qui est journaliste à la RTNC et qui ne l’est pas? Cette question apparemment banale ne se poserait pas si le programme de la télévision d’État congolaise n’était pas perturbé par des émissions improvisées par le ministre de tutelle et présentées par des personnes faisant partie de son cercle d’amis.

Digérant mal cet accaparement de l’antenne par des personnes extérieures, l’Intersyndicale nationale de la RTNC a exprimé des sérieuses inquiétudes au Directeur Général ai.

« Le personnel constate avec regret que l’antenne de la Télé est envahie, occupée, mieux, prise en otage à 80% par Son Excellence Monsieur le Ministre de tutelle, avec des émissions dont eux{ndlr le personnel de la RTNC} ignorent le producteur; donc producteur extérieur à la RTNC. Ceci a pour conséquence: la perturbation et/ou l’annulation pure et simple des programmes réguliers de cette chaîne nationale, privant ainsi la diffusion de ces programmes tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du pays. Quel dommage», a déploré l’intersyndicale.

Les agents de la RTNC indexent Patrick Muyaya également d’avoir fait annuler les éditions du journal télévisé en langues nationales de 18 h 00 et celle en français de 19 h 00, du mardi 17 mai 2022.

Dans cette missive datée du 19 mai 2022, co signée par le Président national, le Secrétaire Général et huit membres de l’intersyndicale nationale de la RTNC, les agents et cadres de la télévision nationale demandent à leur Directeur Général ai de leur fournir des réponses à quelques préoccupations concernant notamment le producteur de l’émission « redevabilité », initiée par Patrick Muyaya et présentée par des journalistes externes.

« A quoi sert l’Agence PIGMA (Agence étrangère) de communication qui continue à occuper le studio Maman Angebi au-delà du 26 avril 2022, date anniversaire célébrée pour l’an 1 du Gouvernement des Warriors ? La RTNC ne dispose-t-elle pas des journalistes et techniciens compétents et capables de ces prestations ? Si oui, pourquoi vous ne les formez pas? Pourquoi vous ne les recyclez pas vous, leur employeur ? Les journalistes et techniciens de la RTNC sont tellement incompétents qu’il faut importer des journalistes des chaînes privées pour faire ce travail ?…Combien cherchent-ils ? Combien verse-t-on à la caisse de la RTNC pour l’occupation de l’antenne et l’exploitation de son patrimoine, elle qui doit fonctionner aussi et amortir son matériel ? », lui-ont-ils demandé.

De l’affairisme?

Aux dernières nouvelles, certains journalistes importés à la RTNC par Patrick Muyaya exigeraient d’importantes sommes d’argent aux ministres avant de passer à leurs émissions.

Un membre du gouvernement contacté par des copains du ministre de la Communication et Médias a confié à alternance.cd qu’il lui a été demandé de payer une somme d’argent non pas à la RTNC mais aux journalistes qui devraient le recevoir.

« J’ai décliné l’invitation car c’est une pratique à ne pas encourager. La RTNC a des journalistes compétents qui peuvent recevoir n’importe quel membre du gouvernement. Ils sont payés pour leur travail. Je ne peux pas remettre l’argent aux amis d’un collègue ministre pour un travail qui ne relève pas de leurs attributions », a révélé ce Warrior qui a requis l’anonymat.

Une autre source habituellement crédible est allée plus loin, en ajoutant que « si Patrick Muyaya est réellement motivé par le souci de réformer la RTNC dans le cadre du changement de narratif qu’il prône, il devrait commencer par faire preuve de transparence, en dévoilant l’identité des prestataires auxquels il recourt dans la production des émissions et surtout la réalisation des travaux relatifs à la charte graphique du gouvernement ».

RD44

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Encadrement des recettes et dépenses de l’État: Félix Tshisekedi instruit Judith Suminwa de se servir utilement des recommandations de l’IGF

Près d’un mois après la fin des missions d’encadrement dans les entreprises et…