Home Sécurité RDC: Félix Tshisekedi mécontent de la posture prise par Force régionale de l’EAC

RDC: Félix Tshisekedi mécontent de la posture prise par Force régionale de l’EAC

5 min read
0
0

La confiance n’est peut être pas encore entamée entre la Force régionale de la Communauté des États d’Afrique de l’Est (EAC) et les autorités congolaises, mais celle-ci devra peut être revoir sa position sur certaines questions. C’est ce qui ressort de l’entretien entre le chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi et la ministre fédérale belge des Affaires étrangères, Affaires européennes et du Commerce extérieur, et des Institutions culturelles fédérales, Hadja Lahbib, vendredi 3 février 2023, à Kinshasa.

Le contexte est que le gouvernement congolais a expulsé, le 30 janvier dernier, trois officiers rwandais du quartier général de la Force régionale de l’EAC à Goma.

Deux jours plus tard, le secrétaire général de l’EAC, Peter Mutuku, a saisi officiellement le gouvernement congolais via le chef de la diplomatie congolaise, Christophe Lutundula Apala, pour demander des « éclaircissements supplémentaires et urgents » sur leur expulsion. Il a expliqué notamment que « en vertu de l’article 2 du SOFA, la RDC et l’EAC ont convenu que l’EACRF et son personnel jouiront des privilèges et immunités qui sont spécifiés dans l’accord et le protocole de l’EAC sur la coopération dans les affaires de défense ».

Pour apaiser la tension, le président du Burundi et président en exercice de l’EAC, Evariste Ndayishimiye, a convoqué pour ce samedi une réunion extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement sur la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC.

Lire aussi L’accord portant statut de la Force régionale de la CAE dans l’est de la RDC signé en présence de Félix Tshisekedi

D’après la cheffe de la diplomatie fédérale belge, le président de la RDC lui a dit que la Force régionale doit être à la fois défensive et offensive.

« La réunion de demain vise à évaluer l’application du processus de Luanda. Ça sera aux parties de décider de quelle évaluation il s’agit pour l’instant. Il y a aussi cette force régionale qui est déployée. J’entends de la part du président Tshisekedi que cette force soit non seulement défensive mais aussi offensive. Je crois que c’est le discours qui va être porté demain », a dit à Hadja Lahbib au sortir de la réunion avec le président congolais, sur des propos repris par ACTUALITÉ.CD.

Elle a noté qu’il s’observe une certaine méfiance de la population vis-à-vis de la Force de l’EAC. Ce qui doit interpeller les chefs d’Etat de la région.

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Encadrement des recettes et dépenses de l’État: Félix Tshisekedi instruit Judith Suminwa de se servir utilement des recommandations de l’IGF

Près d’un mois après la fin des missions d’encadrement dans les entreprises et…