Home Société Kinshasa : Vers la fin des traitements indignes infligés aux maraîchers

Kinshasa : Vers la fin des traitements indignes infligés aux maraîchers

3 min read
0
0

Ils fournissent chaque jour des produits alimentaires à de millions de personnes, mais ils sont de temps en temps pourchassés et/ou soumis à des traitements indignes. Les doléances des maraîchers de l’hinterland de la ville de Kinshasa sont arrivées aux oreilles du chef de l’État Félix Tshisekedi Tshilombo. Ce dernier a abordé la question dans sa communication lors de la quatre-vingt- treizième réunion du conseil des ministres, du vendredi 7 avril 2023.

Le président de la République s’est dit préoccupé par leurs cris de détresse suite à la réduction de l’espace où ils opèrent au bénéfice de la construction de maisons d’habitation, mais aussi des traitements indignes dont ils sont victimes.

D’après le compte rendu du conseil des ministres fait par le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, le chef de l’Etat a déclaré que les revendications des maraîchers, notamment en ce qui concerne la spoliation des terrains d’exploitation pour certains, et les indemnisations pour d’autres, méritent d’être réglées.

Lire aussi Kongo Central : Explosion des vols dans les champs agricoles !

« Le président de la République a rappelé au gouvernement le devoir citoyen de valoriser ce métier qui non seulement permet aux paisibles citoyens de vivre et de survivre, mais aussi rend des services à la communauté. Le président de la République a demandé la mise en place d’une commission par le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, en collaboration avec son cabinet, avec l’appui du ministère de la Défense nationale, de concert avec les ministères de l’Urbanisme et habitat, Affaires foncières, Agriculture, Développement rural, Pêche et élevage ainsi que le gouvernement de la ville de Kinshasa, en vue de proposer des pistes de solutions idoines pour répondre à ces revendications du reste fondées, et ce, dans le meilleur délai », a rapporté le porte-parole du gouvernement.

Pami Halele

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Léon Nguwa: «les épreuves endurées par l’UNC en 14 ans d’existence et son leader démontrent que notre destinée sera meilleure »

19 juin 2010-19 juin 2014, l’Union pour la nation congolaise (UNC) a totalisé quator…