Home Politique Jakaya Kikwete en RDC: Une visite consacrée exclusivement à la sécurité

Jakaya Kikwete en RDC: Une visite consacrée exclusivement à la sécurité

3 min read
0
0

De rumeurs vont dans tous les sens concernant le motif de la visite de l’ancien président de la Tanzanie, Jakaya Kikwete, en République démocratique du Congo.

Alors que ça circule sur les réseaux sociaux qu’il est venu assurer la médiation entre le chef de l’État Félix Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila, le porte-parole du gouvernement a donné une autre version.

Selon Patrick Muyaya, Jakaya Kikwete est venu discuter avec le président Félix Tshisekedi au sujet du déploiement de la force de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) en RDC.

Une réconciliation entre l’ancien et l’actuel chef de l’État congolais, ça se dit seulement sur les réseaux sociaux.

En tout cas, ça ne figure pas dans l’agenda de la visite de l’ancien président tanzanien.

« C'est le charman du panel de ce qu'on appelle LDS de la SADC. Vous savez que nous, nous sommes engagés dans les discussions avec la SADC. Il y a quelques jours, on a convenu qu'il y a une force datant de la SADC qui devait se déployer ici en République démocratique du Congo. En tant que tel, il va de soi qu'il doit venir voir le président de la République. Il se trouve que le président de la République est à Lubumbashi. Il aurait été à Goma, à Bukavu, le président Kikwete irait à Goma pour le rencontrer. Après je vois beaucoup trop de spéculations qui n'ont pas lieu d'être. La bonne information est qu'à ce titre, il est venu consulter évidemment le président de la République sur le sujet dans le cadre de cette force de la SADC qui doit venir », a précisé Patrick Muyaya lors d'un briefing animé mardi 3 octobre 2023 à Lubumbashi.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Constant Mutamba, une consécration largement méritée

Tribune A 36 ans, Constant Mutamba Tungunga a été nommé ministre d’État à la Justice…