Home Politique Présidentielle : Six candidats dont Mukwege et Diongo accusent Ngobila de les priver des services d’affichage public

Présidentielle : Six candidats dont Mukwege et Diongo accusent Ngobila de les priver des services d’affichage public

4 min read
0
1

Les candidats président de la République, Moïse Katumbi, Martin Fayulu, Denis Mukwege, Marie-Josée Ifoku, Seth Kikuni et Franck Diongo se sont unis. Le temps de signer une déclaration à travers laquelle ils donnent le ton de la future campagne électorale.

Ces opposants mettent la pression sur la Commission électorale nationale indépendante (CENI) en exigeant la publication des listes des électeurs dans chaque bureau de vote conformément à la loi électorale.

« A 53 jours des élections, faute de disposer du nombre exact des bureaux de vote retenus par la CENI ainsi que leur cartographie, le déploiement des témoins et des observateurs pour assurer le monitoring des élections s'avère impossible. En outre, il est urgent que le gouvernement et la CENI trouvent une solution pour que l'ensemble des citoyens congolais y compris nos compatriotes de Masisi, Rutshuru, Bunagana et Kwamouth puissent exercer leur droit de vote », font-ils constater.

Martin Fayulu, Moïse Katumbi, Denis Mukwege, Marie-Josée Ifoku, Seth Kikuni et Franck Diongo accusent de gouverneurs de provinces dont celui de Kinshasa, Gentiny Ngobila, de prendre de mesures arbitraires qui favorisent le candidat du pouvoir au détriment de ses adversaires.

« Pendant ce temps, au mépris des règles les plus élémentaires de la justice électorale, des gouverneurs de provinces et des acteurs politiques du régime enveniment par des déclarations et l'adoption de mesures arbitraires le climat politique. Les cas du gouverneur du Kasaï central qui s'est adressé aux populations en les instrumentalisant pour ne pas tolérer la campagne d'aucun autre candidat que celle du président sortant et celui du gouverneur de Kinshasa qui menace les agences publicitaires qui voudraient offrir leurs services d'affichage aux candidats de l'opposition constituent quelques exemples non exhaustifs », recensent ces candidats.

Pour la bonne tenue des élections crédibles, ils exigent de la CENI, l’affichage des listes électorales dans chaque bureau de vote, demandent la publication complète de la cartographie des bureaux de vote et la géolocalisation des machines à voter.

Katumbi, Fayulu, Mukwege, Ifoku, Kikuni et Diongo invitent la Cour constitutionnelle, la CENI et toutes les institutions publiques à garantir la transparence, la crédibilité et l’inclusivité du processus électoral.

Ils sollicitent une rencontre urgente avec la CENI et tous les candidats présidents de la République pour «construire le consensus essentiel à une élection apaisée ».

Ils rejettent catégoriquement tout appel au tribalisme, la violence et la division entre congolais.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Reconnu coupable d’homicide intentionnel de son épouse, Moussa Mondo condamné à 20 ans de prison

L’ex vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, a écopé de 20 ans de servitude p…