Home Economie Détournement de 10 millions USD par le PCA de la Gecamines et ses acolytes : La coalition « Tous pour la RDC » se fait l’avocat du diable

Détournement de 10 millions USD par le PCA de la Gecamines et ses acolytes : La coalition « Tous pour la RDC » se fait l’avocat du diable

7 min read
0
0

En réaction à la déclaration d’une certaine coalition dénommée « Tous pour la RDC », qui affirme que l’Inspection générale des finances (IGF) avait autorisé le partage de dix millions de dollars par le président du Conseil d’administration de la Gecamines, Guy Robert Lukama et sa clique, l’inspecteur général des finances, chef de service Jules Alingete a fait des grandes révélations.

Il a révélé notamment que le détournement avait eu lieu avant que la Simco, filiale au travers laquelle cette somme avait été détournée, soit sous contrôle d’encadrement des inspecteurs des finances.

Ce n’est un secret pour personne qu’il est difficile pour un voleur, même pris à flagrant délit, d’avouer son acte. Ce n’est pas le PCA de la Gecamines qui fera le contraire, après avoir détourné, lui et ses acolytes, la bagatelle somme de 10 millions de cette entreprise de l’Etat via Simco.

Le sale coup a été découvert en septembre dernier par les inspecteurs des finances de l’IGF après avoir passé au peigne fin toutes les filiales dans le cadre de la mission de contrôle financier.

D’après Jules Alingete, «cette bande des maffieux a réussi à se faire payer cette somme non pas à la Gécamines mais dans une filiale de la Gécamines, SIMCO, qui, au moment des faits, n’était pas encore sous contrôle d’encadrement de l’IGF».

Prédateurs et ennemis de la République

Le flic financier en chef explique que le stratagème de Guy Robert Lukama et son groupe a consisté à puiser ces 10 millions «à la source, sur les fonds qui devaient venir à la Gécamines».

A l’en croire, « l’IGF vient de découvrir cette escroquerie au mois de septembre 2023 lorsqu’elle a décidé de mettre toutes les filiales de la Gécamines sous surveillance».

Lire aussi Pour sa main basse supposée sur les recettes des entreprises sous sa tutelle, José Makila dans le viseur de l’Assemblée Nationale

Pour Alingete, l’IGF se moque de cette bande d’ennemis de la République démocratique du Congo qui sont déjà bien payés par la Gécamines mais poussent leur boulimie prédatrice jusqu’à priver cette entreprise de tout.

«Ces individus dont certains touchent plus de 100.000 USD le mois à la Gécamines ont suffisamment démontré leur capacité de nuisance. Comment pourrait être possible que l’IGF ait été au courant et que ça soit la même IGF qui les interpelle aujourd’hui?», s'interroge l'inspecteur général des finances, chef de service.

Il souligne que les avantages des mandataires sont limitativement fixés par décret du premier ministre et par l’Assemblée générale des actionnaires.

Par conséquent, martèle le patron de l’IGF, «tout autre avantage payé non repris sur le Décret est un détournement».

Il rassure que pris la main dans le sac, le PCA Lukama et son groupe vont subir la force de la loi et restituer ce qu’ils ont volé.

«Toutes les mesures sont déjà prises pour la récupération des fonds détournés notamment la suspension de paiements des émoluments au profit des mandataires bénéficiaires de cette prédation», assure Jules Alingete.

Autant dire que la coalition «Tous pour la RDC » a joué l’avocat du diable, en tentant de couvrir le détournement de la faramineuse somme de dix millions de dollars par le PCA de la Gecamines et ses acolytes. Heureusement que l’IGF est passée par là et a dit niet.

Jean Pérou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Le gouvernorat de Kinshasa au centre d’une bataille entre Turcs et Indo-Pakistanais

A quelques heures de la fermeture des Bureaux de réception et de traitement des candidatur…