Home Politique Présidentielle : Matata Ponyo s’efface au profit de Moïse Katumbi

Présidentielle : Matata Ponyo s’efface au profit de Moïse Katumbi

3 min read
0
0

C’est un pas de plus pour Moïse Katumbi dans sa longue marche vers le Palais de la Nation. Considéré comme l’un des candidats présidents de la République les plus crédibles, Matata Ponyo s’efface à son profit. L’ancien premier ministre a annoncé son désistement dimanche 19 novembre 2023.

Premier jour de la campagne électorale et première grande bonne nouvelle pour le candidat numéro 3. A quelques heures de son entrée en lice dans la campagne électorale lors d’un meeting prévu à Kisangani, Moïse Katumbi a reçu un ralliement de taille.

Le sénateur Matata Ponyo s’est retiré de la course. Dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux, l’ancien premier ministre a justifié sa décision par les conclusions des travaux tenus à Pretoria, en Afrique du Sud, par les délégués de quatre des principaux candidats de l’opposition pour préparer la désignation du candidat commun de la nouvelle coalition de l’opposition dénommée « Congo ya Makasi. »

Après évaluation de faiblesses et forces des uns et des autres, le leader du parti politique LGD a tiré la conclusion suivante:

« En référence aux conclusions des travaux de Pretoria, auxquels mon parti le LGD a pris part, j'annonce mon ralliement à Moïse Katumbi Chapwe qui portera le ticket de l'opposition à l'élection présidentielle du 20 décembre 2023 . »

La réaction de Delly Sessanga et Dr Denis Mukwege, deux autres candidats dont les délégués ont pris part aux travaux de Pretoria est attendu.

Martin Fayulu lui, n’est pas concerné, son délégué ayant refusé de prendre part aux travaux.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Encadrement des recettes et dépenses de l’État: Félix Tshisekedi instruit Judith Suminwa de se servir utilement des recommandations de l’IGF

Près d’un mois après la fin des missions d’encadrement dans les entreprises et…