Home Politique Interdiction de la marche de l’opposition de ce mercredi : Le gouvernement prend de « dispositions visibles et invisibles »

Interdiction de la marche de l’opposition de ce mercredi : Le gouvernement prend de « dispositions visibles et invisibles »

3 min read
0
0

C’est le vice-premier ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Peter Kazadi, qui l’a annoncé au cours d’un briefing avec son collègue de la Communication et médias, Patrick Muyaya.

Les candidats présidents de la République, Martin Fayulu, Denis Mukwege et d’autres qui ont mobilisé pour une manifestation demain mercredi 27 décembre 2023 pour exiger l’annulation des élections du 20 décembre sont avertis: leur marche n’est pas autorisée.

« Nous sommes au courant de toutes ces préparations visant à aboutir à un chaos. C’est ce que disent ces opposants à la suite des élections qui se sont tenues, qu’ils ont manifestement perdu. Et ils voudraient mettre le pays à feu et à sang. À mon niveau, le mot d’ordre qui est de mise, c’est qu’il faut sécuriser au maximum la population et leurs biens. Toutes les dispositions, visibles et invisibles, sont prises », a déclaré Peter Kazadi.

Il a répété qu’ « il n’y aura pas cette marche là » car, elle « viole les dispositions légales qui prévoient que la contestation des résultats se fait devant la Cour constitutionnelle. »

De leur côté, Moïse Katumbi et les candidats qui se sont ralliés à sa candidature dont Matata Ponyo appellent à l’annulation pure et simple des élections. Ils n’ont pas encore annoncé des activités de rue mais ne manqueront pas eux aussi d’appeler leurs partisants à de manifestations.

Entre temps, la CENI continue à publier les résultats partiels de l’élection présidentielle, qui à ce jour, donnent Félix Tshisekedi vainqueur.

F. Osthudi

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le Syeco plaide auprès de Judith Suminwa pour la bonne gouvernance des fonds alloués à l’EPST

La première ministre, Judith Suminwa Tuluka, poursuit ses consultants en vue de la formati…