Home Politique Présidentielle : La CENI tue tout suspense

Présidentielle : La CENI tue tout suspense

2 min read
0
0

Avec 7 219 816 voix sur les 9 333 562 bulletins de vote traités par la CENI, soit 77, 25%, le candidat Félix Tshisekedi se positionne comme le potentiel vainqueur de l’élection présidentielle du 20 décembre dernier. Ce score condamne les autres candidats à une remontada à la Real de Madrid pour espérer renverser la tendance.

L’époque où le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de la République démocratique du Congo proclamait les résultats de la présidentielle sous un char de combat ou à partir du siège de la Centrale électorale exagérément militarisée est révolue.

Pour une première fois en quatre cycles électoraux, les congolais assistent à la publication quasi des résultats sans vraiment se poser de questions, en dehors du premier jour, sur l’identité du vainqueur.

Signe qu’il n’y a plus d’espoir pour les opposants Moïse Katumbi et Martin Fayulu, ayant au 27 décembre respectivement 1 466 503 voix, soit 15,71% et 363 513 voix, soit 3,89%, ils n’ont pas attendu la publication des résultats globaux pour commencer les protestations.

L’un et l’autre exigent l’annulation des résultats, le second ayant même organisé une manifestation, qui s’est soldée par un fiasco mercredi 27 décembre 2023.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Constant Mutamba, une consécration largement méritée

Tribune A 36 ans, Constant Mutamba Tungunga a été nommé ministre d’État à la Justice…