Home Politique Entre stupeur et peur des «extrémistes», André Kimbuta suspend la campagne électorale à Kinshasa

Entre stupeur et peur des «extrémistes», André Kimbuta suspend la campagne électorale à Kinshasa

3 min read
0
0

La campagne électorale se termine en queue de poisson à Kinshasa. Ainsi en a décidé l’hôtel de ville qui, a suspendu ce mercredi 19 décembre 2018 toutes les activités de campagne électorale dans la capitale congolaise.

C’est dans un communiqué publié en début d’après-midi que le gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta a fait part à ses administrés en général et aux candidats présidents en particulier de cette décision.

«Les renseignements à notre possession attestent que dans tous les camps politiques des principaux candidats à la présidence de la République, des extrémistes se sont préparés et se préparent à une confrontation de rue dans la ville de Kinshasa lors des activités de campagne électorale», a-t-il expliqué.

Estimant que «cette situation menace gravement la sécurité des personnes et de leurs biens et est de nature a compromettre le processus électoral», il n’avait visiblement pas d’autres choix en dehors de cette décision radicale.
« Le gouvernement provincial de Kinshasa décide, pour des impératifs sécuritaires, à dater de ce mercredi 18 décembre 2018, de la suspension, sur toute l’étendue de la capitale, des activités de campagne électorale, à l’exception su recours aux médias, de l’ensemble des candidats présidents de la République, sans exception aucune», a décidé l’hôtel de ville de Kinshasa.
Ce, en appelant la population et les candidats à la magistrature suprême au respect de cette mesure.

Il faut dire qu’au moment où nous mettons cet article en ligne, des centaines de militants de la coalition Lamuka ont déjà pris d’assaut la place Sainte Thérèse située dans la commune de N’djili où leur candidat Président, Martin Fayulu devrait tenir un meeting.
RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Patrick Lokala
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Christelle Vuanga : «Le gouvernement de la RDC devrait encourager les entreprises qui engagent les personnes handicapées»

L’Assemblée nationale a déclaré, au cours de la séance plénière du vendredi 29 mai 2…