Home Economie Washington DC: Fructueux échanges entre Sele Yalaghuli et la Banque Mondiale sur la situation économico-financière de la RDC

Washington DC: Fructueux échanges entre Sele Yalaghuli et la Banque Mondiale sur la situation économico-financière de la RDC

5 min read
0
0

Le Ministre des Finances Sele Yalaghuli et d’autres experts qui l’ont accompagné poursuivent leur mission aux États-Unis à la rencontre des dirigeants des institutions de Bretton Woods. Ce jeudi 17 octobre 2019, il a présenté la situation économique de la RDC au siège de la Banque Mondiale à Washington DC.

La coopération entre la République Démocratique du Congo et les institutions de Bretton Woods, les orientations stratégiques et politiques du gouvernement et les préparatifs ainsi que les options d’engager le décaissement des fonds pour les secteurs prioritaires du gouvernement sont parmi les points qui ont été évoqués entre les deux deux parties.

Dans sa présentation, le Ministre des Finances a relevé que le cadre macroéconomique de la RDC est demeuré stable.

Ainsi, en dépit des déficits accumulés de 420 milliards de francs congolais à la fin du mois de septembre dernier, les prix intérieurs et le taux de change n’ont connu que de variations mineures. Cette situation pousse le gouvernement à faire état d’une inflation de 4,2% à la fin du mois de décembre prochain, ce qui est de loin inférieur au niveau de prévision fin période de 7%.

Entrant dans le vif des discussions, il a décrit la stratégie de relance de la coopération entre la RDC et les institutions de Bretton Woods dont les discussions en cours se basent sur deux options.

Il s’agit du programme intérimaire et du programme formel. Si le premier programme va couvrir la période de préparation du second, la conclusion du programme formel pourraient intervenir après le troisième trimestre de 2020.

« C’est le moment propice pour que les partenaires de la Rd Congo s’arriment sur la réelle volonté politique de l’exécutif national congolais pour rencontrer l’un des aspects du mandat de la Banque mondiale, à savoir la lutte contre la pauvreté»,  a déclaré l’argentier congolais sur des propos relayés par nos confrères de Zoom-éco.net.

Au sujet des orientations stratégiques et politiques du gouvernement de la RDC, Sele Yalaghuli a cité notamment, le resserrement des dépenses publiques en vue de limiter les déficits et la souscription des bons du trésor avec l’ambition de mobiliser 150 milliards de francs congolais à fin 2019 afin de combler les déficits. A l’en croire, les premiers résultats sont prometteurs d’autant plus qu’un léger excédent budgétaire mensuel a été constaté à fin septembre dernier.

Ce, avant d’ajouter que la troisième orientation concerne l’engagement ferme du Gouvernement à poursuivre la mise en oeuvre des réformes avec l’appui des partenaires pour lever les obstacles secteur par secteur et pouvoir y remédier.

Il faut dire que les experts de la RD Congo travaillent sur les options d’engager le décaissement des fonds pour les secteurs prioritaires du Gouvernement. Ces secteurs sont l’éducation de base et la couverture de la santé universelle.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Coup de ballet dans les provinces: Le Gouverneur du Kasaï Central dans le viseur de l’Assemblée provinciale

Ça s’annonce mal pour certains gouverneurs de provinces de la RDC. Après la destitut…