Home Sécurité Propos  de James Kabarebe contre Dr Denis Mukwege : Barza interculturel Héros d’Afrique demande au gouvernement congolais  d’anticiper en initiant des juridictions transitoires

Propos  de James Kabarebe contre Dr Denis Mukwege : Barza interculturel Héros d’Afrique demande au gouvernement congolais  d’anticiper en initiant des juridictions transitoires

3 min read
0
0

C’est dans un communiqué daté du 18 août 2020, que le Barza interculturel Héros pour l’Afrique dénonce et fustige les menaces et intimidations à l’encontre du Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix et ses proches.

Cette structure qui défend la cause des défenseurs des droits de l’homme indique que pour avoir dénoncé les massacres perpétrés à Kipupu, territoire de Mwenga dans la province du Sud-Kivu, le médecin directeur de l’hôpital général de référence de Panzi est victime des menaces de la part de ceux qui ne veulent pas de la création du tribunal pénal international pour le Congo, dont il exige la création depuis une décennie en vue d’une paix durable dans la sous-région. « Nous dénonçons à cette occasion, les propos de James Kabarehe, conseiller spécial de Paul Kagame, qui dans une conférence télévisée sur Rwanda TV, exige au Prix Nobel Dr Mukwege et au rapport mapping des Nations Unies de lui apporter des preuves de six millions de morts », lit-on dans ce communiqué.

En réponse à cette déclaration, Barza Interculturel Héros pour l’Afrique mentionne que les preuves ne sont libérées que devant un tribunal et non sur un plateau de télévision.

Il estime donc qu’il y a nécessité, comme l’exige le Dr Denis Mukwege, de créer un tribunal pénal international pour le Congo, conformément aux recommandations du rapport mapping. « Nous encourageons le gouvernement congolais à anticiper une action en envisageant des juridictions transitoires. Nous pensons que c’est une couverture vers la résurrection du rapport mapping de l’ONU tant attendu par le peuple congolais », a poursuivi Barza Interculturel Héros pour l’Afrique.

Et de conclure en appelant le gouvernement congolais « à ne ménager aucun effort pour sécuriser le Prix Nobel de la paix congolais ».

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC: Le cabinet du VPM des Affaires étrangères dément les rumeurs faisant état de risque de rupture de stocks des passeports ordinaires

Le démenti est du Ministère des Affaires étrangères et porte la signature de Bernard Mpets…