Home Economie 9 es jeux de la Francophonie : Aucun détournement à signaler selon l’IGF

9 es jeux de la Francophonie : Aucun détournement à signaler selon l’IGF

5 min read
0
0

Pour avoir assuré l’encadrement des opérations financières des 9 èmes Jeux de la Francophonie, l’Inspection générale des finances (IGF) atteste qu’il n’y a eu aucun détournement de finances publiques. C’est ce qu’a affirmé en substance Jules Alingete, inspecteur général, chef de service, à l’issue d’une réunion d’évaluation avec une délégation du Comité national des jeux de la Francophonie (CNJF), conduite par le directeur Isidore Kwandja.

Après la réussite de l’organisation des 9 èmes jeux de la Francophonie, tenus à Kinshasa, de rumeurs répandues dans la capitale congolaise ont prétendu que le CNJF aurait fait main basse sur les finances destinées à l’organisation et détourné de biens dont de véhicules.

« En ce qui concerne la mission de l’Inspection générale des finances, nous voudrions signaler que l’inspection générale des finances a accompagné la direction du comité national des jeux de la francophonie, toutes les opérations financières ont été faites sous le regard de l’IGF et nous pouvons vous affirmer qu’il n’y a pas eu des faits de détournements des deniers publics au niveau de la direction du comité national des Jeux de la Francophonie. Aujourd’hui, nous sommes en phase de terminer cette mission, nous sommes entrain de faire une évaluation en ce qui concerne les biens de la francophonie et les litiges qui existent pour permettre au comité de pilotage d’apurer toutes les opérations de la francophonie », a affirmé Jules Alingete.

Le numéro un de l’IGF a profité de l’occasion pour dédouaner le directeur du CNJF de tout soupçon d’un prétendu détournement de véhicules appartenant au comité.

A l’en croire, il n’y a pas eu de détournement de véhicules au niveau de la Francophonie. « C’est juste une mauvaise interprétation des choses au niveau de la presse, tout se passe normalement bien et nous estimons que l’IGF a très bien rempli sa mission d’accompagner les Jeux de la Francophonie qui constitue une grande réussite pour notre pays », a-t-il précisé.

Lire aussi Maintenance du patrimoine des Jeux de la Francophonie: Les ministres sectoriels instruits

Jules Alingete a rendu hommage au chef de l’Etat pour la réussite de ces jeux et au directeur du CNJF, Isidore Kwandja, pour avoir accompli sa mission.

Pour ce qui est des biens hérités des 9 èmes jeux de la Francophonie, l’IGF et le CNJF ont convenu de les mettre à la disposition du comité de pilotage présidé par le président de la République, après inventaire, pour affectation dans différents services de l’État.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Le gouvernorat de Kinshasa au centre d’une bataille entre Turcs et Indo-Pakistanais

A quelques heures de la fermeture des Bureaux de réception et de traitement des candidatur…