Home Politique Par sa communication approximative : Eteni Longondo « tue » la vaccination contre la Covid-19 en RDC

Par sa communication approximative : Eteni Longondo « tue » la vaccination contre la Covid-19 en RDC

6 min read
0
0

La campagne de vaccination contre la Covid-19 a été lancée ce lundi 19 avril 2021 en République Démocratique du Congo. Un des rares officiels congolais présents à la cérémonie organisée à l’école de sante publique des Cliniques universitaires de Kinshasa, le Ministre de la Santé, Dr Eteni Longondo a reçu sa première dose. S’adressant à la presse, il s’est montré évasif et moins rassurant quant à la prise en charge des personnes vaccinées en cas d’éventuels effets néfastes.

Seul Dieu sait si la campagne de vaccination contre le Coronavirus aura du succès en RDC. Très attendu, son lancement n’aura pas convaincu grand monde à cause notamment de l’absence remarquable du Président de la République et surtout de « Monsieur l’INRB », du surnom donné au Secrétaire technique du Comité multisectoriel de riposte contre le Coronavirus, le virologue Dr Jean-Jacques Muyembe.

 Oubliez toute idée de dédommagement en cas de complications après la vaccination. Le Ministre de la Santé a balayé, cette hypothèse en déclarant que le gouvernement n’a pas discuté de « dédommagement » en cas de conséquence néfaste du vaccin sur les personnes vaccinées. Il a insisté, un peu trop,  sur le caractère « volontaire » de la vaccination et a affirmé que le vaccin Astra Zeneca (AZD 12222) administré aux congolais offre plus de bénéfices.  « C’est une vaccination volontaire, et on n’en [dédommagement] a pas discuté au niveau du gouvernement. Vous avez vu qu’on a signé une décharge de volontariat, je crois que nous n’en sommes pas là et nous pensons que nous n’allons pas arriver au cas de décès. De toutes les façons, le gouvernement est là pour prendre soin du peuple congolais. Nous allons voir au cas par cas ce que nous allons faire », a déclaré Eteni Longondo.

Qui a bu boira

 Plus grave, le Ministre de la Santé a laissé entendre que la durée du suivi des personnes vaccinées est de 15 minutes : « Là où vous me voyez ici, c’est déjà le suivi, je suis resté, je ne suis pas rentré à la maison immédiatement après ma dose de vaccin, je suis resté ici pendant 15 minutes pour observer s’il y a des effets secondaires ou pas. Maintenant qu’il n’y a pas, je suis libéré mais le médecin m’a dit aussi au cas où vous avez des effets à la maison, vous appelez votre médecin et après on va voir si on peut vous hospitaliser ou pas, je crois que dans d’autres pays comme le Sénégal, la Côte d’Ivoire, il y a eu beaucoup plus de bénéfices que du mal à ce vaccin ». Vous avez bien lu : quinze petites minutes et le reste concerne votre médecin familial si vous en avez.

Pour la petite histoire, depuis l’annonce officielle de la pandémie de la Covid-19 en RDC, le Ministre de la Santé est critiqué pour sa communication jugée approximative. Ce qui a fait que la communication sur la crise sanitaire soit confiée au Ministre d’Etat sortant de la Communication et Médias, Jolino Makelele.

J.L.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Éclatement de l’UNC: Baudouin Mayo va-t-il achever ce que Vital Kamerhe a entamé?

L’Union pour la Nation Congolaise (UNC) traverse une trouble crise. Se battant pour …