Home Politique Joseph Kokonyangi : «Si Joseph Kabila est fatigué de la politique, nous lui avons recommandé de laisser Maman Olive Lembe »

Joseph Kokonyangi : «Si Joseph Kabila est fatigué de la politique, nous lui avons recommandé de laisser Maman Olive Lembe »

4 min read
0
0

Le député national Joseph Kokonyangi Witanene est arrivé, ce vendredi 13 mai 2022, dans la province du Maniema. Au cours du meeting qu’il a tenu, il s’est prononcé en faveur de la candidature de Joseph Kabila à l’élection présidentielle de 2023. Il a révélé que les collaborateurs de l’ancien Chef de l’Etat dont il fait partie lui ont demandé de soutenir la candidature de son épouse, Olive Lembe Kabila, au cas où il déciderait de ne pas briguer un troisième mandat.

Devant de centaines de personnes venus l’accueillir et l’écouter, le président national de l’Alliance des paysans et Indépendants (API) a prêché le Kabilisme. Celui qui continue à se considérer comme « l’ultra Kabiliste » a lancé une bombe, en évoquant la possibilité de voir l’ex-première dame affronter l’actuel Chef de l’État, Félix Tshisekedi Tshilombo à la prochaine élection présidentielle.

« Nous avons conseillé au Raïs Kabila de postuler à la présidentielle de 2023. Et, s’il est fatigué de la politique, nous lui avons recommandé de laisser Maman Olive Lembe Kabila être candidate », a lancé l’élu du territoire de Pangi.

Habitué à des shows, il a poursuivi que « plus question de dauphin ».

Toutefois, il y a lieu de s’interroger si réellement Joseph Kokonyangi a fait une telle proposition à Joseph Kabila étant donné que leur dernière rencontre remonterait à plus de deux ans et qu’à l’époque, tout allait bien pour l’ancien locataire du Palais de la Nation et son regroupement politique, Front Commun pour le Congo (FCC).

D’ailleurs, l’ancien ministre de l’Urbanisme et Habitat est suspecté d’avoir les pieds au FCC et la tête à l’Union sacrée de la Nation.

Aussi, Kokonyangi feint d’ignorer que l’initiatrice de l’ASBL Initiative Plus Olive Lembe Kabila avait déjà démenti toute intention de briguer la magistrature. Pour rappel, le coordonnateur national de cette structure, Naason Kubuya Ndoole avait déclaré, en septembre 2021 à Kindu, chef-lieu du Maniema, qu’ « elle{ndlr l’ex-première dame} ne se prépare pas pour devenir candidate présidente de la République et n’en a même pas l’ambition ».

Il avait ajouté que « si Joseph Kabila décide de revenir en politique, de se représenter comme candidat ou de choisir l’un de ses grands combatants comme candidat, personne ne peut nous interdire de le soutenir ».

JPK