Home Sécurité Production d’armement et d’équipements pour les FARDC : Le gouvernement adopte le projet de contrat avec une jointe-venture

Production d’armement et d’équipements pour les FARDC : Le gouvernement adopte le projet de contrat avec une jointe-venture

4 min read
0
0
fardc 1 min

Dans le but de se conformer à la politique nationale de la défense pour l’autonomisation logistique du système de défense et de sécurité, la République Démocratique du Congo veut développer une activité de production d’armement, équipements et productions médico-pharmaceutiques pour les FARDC. Pour ce faire, le gouvernement a adopté, lors de la 71 ème réunion du conseil des ministres, le projet de contrat d’une jointe-venture dénommée « Congo Development Priority (CODEP ) ».

Ce projet a été présenté par le ministre de la Défense nationale et anciens combattants, Gilbert Kabanda.

« Le ministre de la défense nationale et anciens combattants a expliqué aux membres du conseil le bien fondé du projet de contrat de joint venture entre AFRIDEX (AFRICAINE D’EXPLOSIFS) structure du ministère dont il a la tutelle et la société Green Medic SARL et le Laboratoire Centre de recherche en Phytothérapie, pharmacopée Africaine et Technologie pharmaceutique et projet d’autres part, le joint venture dénommée CONGO DÉVELOPPEMENT PRIORITY (CODEP). Faisant suite l’adoption le 9 septembre 2022 du document de politique de défense de la République Démocratique du Congo dont l’un des piliers majeurs est l’autonomisation logistique de notre système de défense par la mise en place d’une industrie de défense », a rapporté le Porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, dans le compte rendu de cette réunion du Conseil des ministres.

Donnant quelques détails, il a poursuivi que « le ministre de la défense nationale et anciens combattants a expliqué aux membres du conseil les différents contours ainsi que les mécanismes qui vont permettre la mise en œuvre de cette joint venture. Cette joint venture permettra à son secteur à travers notamment AFRIDEX de développer une intense activité de production d’armement, d’équipements et des productions médicaux pharmaceutiques pour les Forces Armées de la République Démocratique du Congo ».

Ce projet et d’autres, adoptés ces derniers mois par le gouvernement, notamment la loi sur la programmation militaire 2022-2025, auront l’avantage d’aider la République Démocratique du Congo à faire face de manière efficace à l’insécurité créée par les groupes armés, particulièrement dans l’Est et à défendre durablement son intégrité territoriale.

Junior Lomanga

PUBLICITE