Home Sécurité RDC: Peter Kazadi dénonce les généraux qui « n’ont pas de force de caractère »

RDC: Peter Kazadi dénonce les généraux qui « n’ont pas de force de caractère »

3 min read
0
0

Après avoir participé à un atelier organisé par le Commissariat général de la Police nationale congolaise, les Commissaires provinciaux ont pris part, lundi 18 mars 2024, à Kinshasa, à un échange avec le vice-premier ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Peter Kazadi. Ils ont été encouragés à faire preuve de patriotisme pour protéger les citoyens et leurs biens en cette période de guerre.

Le ministre de l’Intérieur a tenu des paroles fortes envers les commissaires provinciaux de la Police. Il leur a rappelé qu’ils ont pris l’engagement de protéger la patrie, le peuple et ses biens et qu’ils ont le devoir sacré de ne pas trahir la patrie.

« La grandeur de l’armée ne repose pas dans son armure, mais dans la force du caractère de ses généraux. Si aujourd’hui nous sommes malmenés par le Rwanda, c’est parce que certains de nos généraux n’ont pas de force de caractère », a affirmé Peter Kazadi.

Le patron de la sécurité a exhorté les patrons de la police dans les provinces à une franche collaboration avec les gouverneurs et à se soumettre aux ordres de ces derniers.

Actualité oblige, le VPM Peter Kazadi a fait remarquer aux commissaires principaux de la PNC qu’ils sont de membres à part entière des forces de défense.

"Vous faites partie des Forces de défense et de sécurité de notre pays. Vous avez prêté serment sous le drapeau, de défendre cela même au prix du sang. Voilà que maintenant que la nation est en péril. Ça devrait tous nous interpeller. Je voudrais faire appel au patriotisme d’un chacun », a insisté Peter Kazadi.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: l’armée et la police organisent de patrouilles mixtes

Depuis 21 mai 2024, la Police nationale congolaise (PNC) et les Forces armées de la Républ…