Home Sécurité Survol de l’espace aérien rwandais: Kigali tremble, Kinshasa évoque une erreur

Survol de l’espace aérien rwandais: Kigali tremble, Kinshasa évoque une erreur

4 min read
0
0

Le conflit entre la République Démocratique du Congo et la République voisine du Rwanda a visiblement atteint une autre dimension le lundi 7 novembre 2022. Accusé depuis plusieurs mois de soutenir les terroristes du M23, Kigali s’est plaint à son tour d’une violation de son espace aérien par un avion de chasse de l’armée congolaise. Sans démentir l’incident, Kinshasa l’a minimisée.

Les autorités rwandaises ne s’attendaient certainement pas à voir un avion de chasse congolais sur leur espace aérien. En tout cas, pas dans un contexte où les autorités congolaises se plaignent partout de l’agression de leur pays.

C’est ce qui est malheureusement arrivé, lundi dernier. Dans un communiqué, le gouvernement rwandais a annoncé qu’un avion de chasse Soukhoï-25 de la RDC « a violé l’espace aérien rwandais à 11 h 20 ce matin et a brièvement atterri à l’aéroport de Rubavu dans la province de l’Ouest » et que le jet est retourné en RDC.

Lire aussi RDC: Le crash de l’Antonov 72 met en lumière l’enclavement de la province du Sankuru

D’après le ministère de la Communication et Médias RD congolais, il s’est agi d’un survol par erreur.

« Le gouvernement de la République vient d’apprendre que dans le cadre des vols de reconnaissance qu’ effectuent les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), un avion congolais de type Soukhoï-25 non armé a malencontreusement survolé l’espace aérien de la République du Rwanda, à la frontière de deux pays, ce lundi 7 novembre 202 », a-t-on réagi dans un communiqué.

Contrairement à Kigali qui a agressé la RDC, Kinshasa dit respecter l’intégrité territoriale des autres États.

« Le gouvernement de la République réaffirme que de la même manière qu’elle tient à son intégrité territoriale, la République Démocratique du Congo n’a jamais nourri l’intention de violer celle de ses voisins », a conclu le ministère de la Communication et Médias.

RD44

ANNONCE