Home Provinces RDC: Félix Tshisekedi, un bilan élogieux au Sankuru

RDC: Félix Tshisekedi, un bilan élogieux au Sankuru

7 min read
0
0

Totalement oubliés par le pouvoir central, de Kabila père à Kabila fils, la construction et le désenclavement du Sankuru font actuellement partie des priorités du gouvernement de la République. Grâce à la volonté du chef de l’État Félix Tshisekedi de faire du Congo profond un endroit où il fait beau vivre, cette province enclavée située au centre du pays s’est transformée en un véritable chantier.

L’époque où la province du Sankuru n’offrait au monde que des scènes de tensions intercommunautaires et de conflits de leadership entre ses acteurs politiques semble lointaine.

Après la période transitoire du passage à vide entre 2019 et 2021 sous la gestion de l’ex-gouverneur Joseph Stéphane Mukumadi, ça bouge positivement dans tous les coins du Sankuru.

En effet, de Lusambo, capitale provinciale, en passant par Lodja, principale agglomération de la province, jusqu’aux villages les plus lointains des territoires de Katako-Kombe, Lubefu, Kole et Lomela, des chantiers sont progressivement lancés et des travaux s’effectuent jour et nuit.

Avec l’implication des élus nationaux et membres du gouvernement central originaires de la contrée, des projets de développement, de construction des infrastructures sociales de base et dans d’autres domaines tels que le social, l’agriculture et l’éducation ont été financés au cours de mois derniers.

Le chantier le plus important est sans doute celui d’éradication des érosions de la cité de Lodja dont les travaux ont été lancés il y a quelques semaines par le Gouverneur de province, Jules Lodi Emongo, en présence des élus de ce territoire, notamment les députés nationaux Emmanuel Ompeta, Lambert Mende, Jean-Charles Okoto, Alexis Luwundji et Lombaku.

Lire aussi Visite de Félix Tshisekedi à Lodja : Daniel Aselo présente une version pâle de la jeunesse du Sankuru

Toujours à Lodja, on annonce pour bientôt le début des travaux d’agrandissement et de modernisation de l’aéroport, sans compter le projet de la modernisation de la voirie et du stade Lumumba.

A Katako-Kombe, plusieurs ponts sont en cours d’érection et de routes en cours de réhabilitation. Parmi les ponts en construction, il y a entre autres, ceux de Bac Manda, Lokenye cotonnière, Lokenye Katako et Longa.

D’après les informations parvenues à alternance.cd, l’Office des routes prépare l’acheminement des matériaux achetés en France vers le Sankuru.

Au chef-lieu du territoire de Katako-Kombe, un opérateur de télécommunication est à pied d’œuvre pour la construction d’un deuxième pilone en vue d’améliorer la qualité du réseau et de la connexion internet.

Tout ça en attendant le programme de développement de 145

Le gouverneur Jules Lodi lançant les travaux d’éradication des érosions à Lodja Ph. D.T

Dans d’autres territoires, de nombreux autres projets sont en cours d’exécution, tous ou presque ayant bénéficié directement ou indirectement de l’appui des autorités nationales.

Dans le secteur de l’éducation, le Sankuru a vu le nombre de ses enseignants mécanisés augmenter sensiblement.

Lire également Enjeux politiques : Lamuka périmé, Martin Fayulu en mode Ecide dans le Grand Équateur

Dans le secteur de la santé, l’Union Européenne a octroyé une assistance humanitaire au Sankuru, en octobre dernier, de 300 000 Euros pour soutenir l’action du Gouvernement de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre l’épidémie de choléra qui sévit dans cette province.

Par ailleurs, de nombreuses autres réalisations sont attendues dans le cadre du programme de développement à la base de 145 territoires initié par Félix Tshisekedi.

La route Bena Dibele-Lodja-Katako-Tshumbe et Lubefu sera particulièrement au centre des travaux.

Robert Djanya