Home Nation La charte graphique du gouvernement et le portail de la République présentés au ministère des Affaires étrangères

La charte graphique du gouvernement et le portail de la République présentés au ministère des Affaires étrangères

4 min read
0
0

Ce mercredi 30 novembre 2022, la charte graphique du gouvernement et le portail de la République ont été présentés aux cadres de l’administration du ministère des Affaires étrangères. La présentation a été assurée par le conseiller en communication et porte-parole dudit Ministère, Alain Tshibanda Ngoy.

Dans son mot d’introduction, le directeur de cabinet du vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, a souligné que dès ce jeudi 1er décembre 2022, des nouveaux papiers en-tête répondant aux standards de la charte du gouvernement seront désormais utilisés pour les correspondances du vice-premier ministre et celles du cabinet.

L’ambassadeur Zénon Mukongo Ngay a aussi invité les deux Secrétariats généraux à prendre les dispositions idoines pour emboiter le pas.

S’agissant de la charte graphique et du portail de la République, tels qu’adoptés en Conseil des ministres et présentés à l’opinion en présence du Chef du gouvernement en février dernier, le directeur de cabinet du chef de la diplomatie congolaise a indiqué que « ces deux instruments de communication ont pour objectif d’assurer une migration effective et harmonieuse vers la nouvelle identité visuelle du gouvernement de la République ».

Lire aussi Identification de la population : L’ONIP proteste contre « une démarche cavalière » du Conseiller spécial du chef de l’État chargé du Numérique

Cette charte graphique sera mise à la disposition de l’administration dans Affaires étrangères dans les prochaines heures.

« C’est important pour chacun de nous, a-t-il martelé, d’adhérer à ces changements ».

Et de poursuivre que « c’est dans ce sens que nos différentes missions diplomatiques et consulaires recevront des instructions conséquentes en vue de s’adapter à ces transformations ».

Avant de finir son propos, le directeur de cabinet du vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères a informé l’assistance que toutes les agences des Nations Unies ainsi que les missions diplomatiques et consulaires accréditées en République démocratique du Congo, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, la délégation de l’Union européenne, le Bureau de la Commission de l’Union africaine en RDC ont été saisis par le ministère pour les préparer à ces changements.

ALT avec Cellcom Minaffet