Home Politique Tshisekedi face à la jeunesse: Ces « jeunes » là vraiment!

Tshisekedi face à la jeunesse: Ces « jeunes » là vraiment!

6 min read
0
0

Le chef de l’Etat s’est entretenu, ce mercredi 30 novembre 2022, avec les représentants de la jeunesse congolaise. Félix Tshisekedi a échangé directement avec de centaines de personnes dans la salle des congrès de l’Assemblée nationale.

Si la mobilisation a été au rendez-vous, des interrogations sont soulevées sur la qualité des participants à cette activité. La faute à des visages visiblement trop vieux d’une majeure partie de l’assistance.

On ne sait pas trop la conception que se fait chaque congolais du concept jeunesse. Mais ce qui est sûr c’est que selon beaucoup de dictionnaires français, la jeunesse est « la période de vie humaine comprise entre l’enfance et l’âge mûr ».

De représentants de la jeunesse congolaise

Lire aussi Rencontre entre Félix Tshisekedi et la jeunesse : Désordre organisé au Palais du peuple

C’est justement avec de congolais de cette tranche d’âge que le président de la République a voulu échanger. On peut admettre qu’il a atteint son objectif, en discutant avec eux dans un jeu de question et réponse et en les rassurant de sa détermination à placer les jeunes au centre de ses actions.

C’est dans ce cadre que s’inscrit la création du fonds spécial pour la promotion de l’entrepreneuriat et de l’emploi.

Le message d’espoir de Fatshi

Félix Tshisekedi connait la valeur de la jeunesse et c’est la raison pour laquelle il a tenu à échanger avec elle.

Seulement, même à ce genre d’occasions qui n’arrivent pas tous les jours, des personnalités âgées dont certaines ne se souviennent plus de leur jeunesse tellement ça fait longtemps qu’elles ont cessé d’être jeunes, se sont pointées. Pour elles, c’était une occasion de témoigner leur traditionnelle loyauté au chef de l’Etat.

Lire également Cathédrale Notre-Dame du Congo : la police cautionne le désordre du parti Présidentiel

Du coup, de véritables jeunes ont été marginalisés ou abandonnés très loin du Palais du peuple. C’est le cas de petits vendeurs ambulants de petits articles de première nécessité qui parcourent chaque jour les rues de Kinshasa et autres jeunes habitant les quartiers défavorisés de la capitale congolaise. On les trouve en millions dans le Congo profond.

Qu’à cela ne tienne, ceux qui ont eu la chance de suivre les médias auront entendu le message du chef de l’Etat dont voici un extrait.

« Nous sommes un pays aux énormes potentialités et j’ai toujours dit que la plus grande de nos potentialités, la plus grande de nos richesses, elle est humaine : c’est notre jeunesse ! Et c’est avec cette jeunesse que nous allons rendre possible les capacités de progrès et d’accroissement de ces entreprises qui vont être créées. Donc je peux vous assurer que ça va aller ».

Reste à savoir si le Conseil national de la jeunesse, organisateur de cette activité, aura des arguments pour justifier la présence de ces vrais faux jeunes.

Robert Djanya