Home Politique RDC : Le Ministre José Mpanda de la RSIT visite les centres des recherches scientifiques et naturelles du Sud-Kivu

RDC : Le Ministre José Mpanda de la RSIT visite les centres des recherches scientifiques et naturelles du Sud-Kivu

4 min read
0
0

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique, Maitre José Mpanda n’a pas pris une seule journée de repos depuis des semaines. Depuis l’éruption volcanique de Nyirangongo en mai dernier, il est toujours entre deux avions.

Après avoir rassuré les députés nationales lors de son passage à l’Assemblée nationale pour répondre aux questions qui lui ont été posées sur la gestion de l’Observation Volcanologique de Goma(OVG), il s’est de nouveau envolé pour le Kivu. Il a effectué une série de visites aux centres de recherches scientifiques sous tutelle de son ministère.

Accompagné du gouverneur du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje Kasi, José Mpanda s’est rendu notamment aux centres de recherches scientifiques de Lwiro, à l’INERA et IITA. Objectif: s’acquérir du fonctionnement de ces établissements scientifiques et recueillir les données liées au récent tremblement de terre dans la province du Sud-Kivu dont l’épicentre s’est situé à Kamituga.

Au centre de recherche en sciences naturelles (CRSN) Lwiro, le Ministre de la RSIT a présidé la réunion du comité de gestion élargie aux chefs des départements et syndicat. Il était question entre autres, de la gestion des catastrophes naturelles et l’alignement de salaires des agents de ce centre à l’instar de leurs collègues des autres institutions supérieures.

José Mpanda a informé à ses interlocuteurs que le gouvernement de la République a déjà trouvé des solutions à ce problème. Actualité oblige, il a instruit ilico preso le Directeur général de l’OVG présent à la réunion, de travailler dorénavant en synergie avec le CRSN de Lwiro pour les questions liées au séisme.

De son côté, le Gouverneur du Sud-Kivu a pris l’engagement d’équiper ce centre de recherche en sciences naturelles de deux stations sismiques pour la ville de Bukavu afin de lui permettre de prévenir et de contrôler les mouvements sismiques, en attendant l’appui du gouvernement central.

Après Lwiro, José Mpanda et sa suite se sont rendus à l’aéroport national de Kavumu pour s’acquérir des dégâts causés par le crash d’un avion de la compagnie Kin Avia. Ils ont ensuite visité l’Institut national pour l’étude et la recherche agricole (INERA) de Mulungu et l’IITA Kalambo, partenaire du gouvernement dans le domaine agricole.

ALT.

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Léon Nguwa: «les épreuves endurées par l’UNC en 14 ans d’existence et son leader démontrent que notre destinée sera meilleure »

19 juin 2010-19 juin 2014, l’Union pour la nation congolaise (UNC) a totalisé quator…