Home Politique Construction d’un village moderne à proximité de Goma: Des congolais dubitatifs au don de Paul Kagame

Construction d’un village moderne à proximité de Goma: Des congolais dubitatifs au don de Paul Kagame

6 min read
0
0

Le Président du Rwanda, Paul Kagame, a pris l’engagement de doter les sinistrés de la dernière éruption volcanique de Nyirangongo, d’un village modèle et moderne. Celui-ci sera construit aux environs de la ville de Goma, dans la province du Nord-Kivu et coûtera à l’État rwandais la somme de 30 millions de dollars américains. En RDC, ce don du voisin rwandais suscite peu d’enthousiasme auprès de la population.

Depuis des années, le Rwanda inaugure au moins un village dit « modèle » chaque 4 juillet, à l’occasion de sa fête nationale appelée « jour de la libération ».

Fort de cette expérience, Paul Kagame veut offrir des logements décents, un hôpital et une école modernes ainsi que des sites d’activités agricoles aux sinistrés de l’éruption volcanique de Nyirangongo.

Les autorités de Kinshasa ont été saisies et sur instruction du Président Félix Tshisekedi, des visites conjointes d’experts rwandais et congolais à Goma et dans les environs, ont été faites.

Selon Claude Ibalanky, Coordonnateur du mécanisme national de suivi de l’accord d’Addis-Abeba (MNS), Paul Kagame avait proposé à son homologue congolais, lors de leurs rencontres à Kigali et à Goma après la dernière éruption volcanique, de relocaliser les déplacés internes mais en leur offrant un abris.
« Ça sera idéalement construit, pas vraiment à l’intérieur de la ville parce qu’il faut trouver de l’espace. Il faut au minimum 30 hectares et on ne sait pas trouver 30 hectares dans la ville de Goma mais ça sera en tout cas dans le Nord-Kivu, aux alentours de Goma », a-t-il expliqué à Actualité.cd.

A l’en croire, le projet est piloté par le gouvernement congolais et environ 200 à 400 familles pourront y être logées.

« D’abord, le projet est piloté par le gouvernement congolais. Au niveau du mécanisme national de suivi, nous avons initié le projet, nous avons fait les premières études, l’identification des terrains. Nous avons fait des visites des sites au Rwanda, nous avons compris le concept, nous avons mis en place une équipe d’ingénieurs et maintenant que nous avons fait notre part, nous avons transmis le dossier au gouvernement à travers le ministère de l’aménagement du territoire, qui pilote le projet, bien sûr en partenariat avec le mécanisme national de suivi et d’autres structures », a précisé le Coordonnateur du MNS.

En attendant que le ministre de tutelle, Guy Loando, soumette le projet au Conseil des Ministres, les réactions de beaucoup de congolais à cette proposition n’appellent pas à l’optimisme.

En effet, partout où le dossier du don de Paul Kagame aux sinistrés de Nyirangongo a été évoqué, notamment sur les réseaux sociaux, des congolais disent clairement non à sa main tendue.

Si les uns redoutent une stratégie d’occupation masquée du sol congolais, d’autres crient à la distraction.

Ceux qui sont de cet avis estiment que le Chef de l’État rwandais donnerait par la main gauche alors qu’il ravirait plus que ce qu’il donne par la main droite. Allusion aux allégations (encore à prouver) d’exploitation illicite des minerais congolais par le Rwanda.

Se voulant prudents, d’autres congolais encouragent le gouvernement à inscrire le projet de construction d’un tel village moderne dans le programme de développement de 145 territoires en cours d’exécution.

Jean Pérou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Encadrement des recettes et dépenses de l’État: Félix Tshisekedi instruit Judith Suminwa de se servir utilement des recommandations de l’IGF

Près d’un mois après la fin des missions d’encadrement dans les entreprises et…