Home Politique Intégration régionale : La RDC sera bientôt membre influent de la Commission Africaine de l’énergie nucléaire

Intégration régionale : La RDC sera bientôt membre influent de la Commission Africaine de l’énergie nucléaire

7 min read
0
0

Correspondance Particulière

Me Didier MAZENGA M., véritable corps défendant de l’Intégration régionale réussit en Afrique. Cela se traduit, jour après jour, par son agir et ses codes les plus usuels, à la lumière des orientations lui édictées par le 1er Citoyen, à savoir Félix A Tshisekedi.

Pour développer son secteur, la synergie Recherche Scientifique-Intégration Régionale n’est pas exclue.

C’est pourquoi, au cours de la visite qu’a effectuée dans son cabinet de travail, le Ministre de la Recherche Scientifique, ce mardi 08 mars 2022, l’Énergie nucléaire, a constitué une véritable matière transversale avec le secteur de l’Intégration régionale.

Cette complicité s’est traduite en acte.

Objet de la visite

Le Ministre José Panda était porteur d’un message spécifique auprès du patron de l’Intégration régionale et Francophonie. Ce message s’est articulé sur 2 points essentiels:

  1. L’application des orientations du Chef de l’État Félix A. Tshisekedi, lors du dernier Conseil des Ministres, sur le dépôt de la candidature de la RDC à la Commission Africaine de l’Énergie Nucléaire. En clair, il a été recommandé au Ministre de l’IRF de réactiver le dossier faisant allusion au dépôt de la candidature de la RDC pour devenir membre effectif au sein de la Commission Africaine de l’Énergie Nucléaire, traité qui exempte l’Afrique d’utiliser les armes nucléaires.

Au sortir de cette entrevue de près d’une heure, le Ministre José Panda a déclaré à la presse que pour y arriver, la RDC doit répondre à un critérium ou exigences suivants:
Sélectionner un Professeur d’université, disposant d’un profil scientifique doué en matière de l’énergie nucléaire, soit un Physicien ayant une spécialisation éprouvée dans ce domaine.

Pied sur l’accélérateur, le Gouvernement de la République, via le Ministère de la Recherche Scientifique est tombé sur les dossiers de 2 Professeurs, à savoir : le Prof. Lufungula et le Professeur Ekoko Gratien. Deux ambitieux postulants pour 1 poste.

Le Ministre José Panda a conduit auprès du Ministre ayant dans ses attributions l’Intégration Régionale, donc Me Didier Mazenga Mukanzu, et ces dossiers et physiquement ces 2 Professeurs.

Comme l’oblige la tradition, Mr José Panda a remis officiellement ces dossiers avant de présenter tour à tour lesdits Professeurs devant caméras.

À son tour, Me Didier Mazenga, après avoir réceptionné ces dossiers, a pris langue avec les deux postulants. Il leur a promis de transmettre rapidement ces Dossiers auprès du 1er Ministre Sama Lukonde, 24h après, pour examen final.

Il sied de noter que la décision finale du candidat à sélectionner pour ce poste revient exclusivement, au 1er Ministre, en collaboration directe avec le Ministre Didier Mazenga, qui s’occupe des questions générales entre la RDC et l’Union Africaine.

Cet exercice doit se faire avant le 10 mars 2022 pour permettre à la Commission Africaine de l’Énergie Nucléaire de statuer sur cette candidature, lors de sa Réunion prévue le 21 mars 2022, à Addis-Abeba.

Pour rappel, la RDC a signé en 1996, le Traité sur l’énergie nucléaire, à Indaba, ratifié en 2005.

Depuis lors, aucune avancée notable enregistrée. D’où, le 24 février 2022, sur initiative du Chef de l’État Félix Tshisekedi, les Ministres Didier Maenga Mukanzu et José Panda ont mené un véritable lobbying auprès de l’UA afin de procéder rapidement au dépôt de la candidature de la RDC à ce poste. Chose faite avec minutie.

Déjà, une procédure achevée donne droit à la RDC de devenir membre devant siéger à la Commission Africaine de l’Énergie Nucléaire. La voix de la RDC permettra à cette Commission à bien gérer, entre autres, l’épineuse question liée à la gestion des déchets nucléaires.

Martin KILABI KAPATA

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Léon Nguwa: «les épreuves endurées par l’UNC en 14 ans d’existence et son leader démontrent que notre destinée sera meilleure »

19 juin 2010-19 juin 2014, l’Union pour la nation congolaise (UNC) a totalisé quator…