Home Economie Tshopo : Position de PHC sur la destruction des campements illégaux sur le site de Lokutu (Communiqué)

Tshopo : Position de PHC sur la destruction des campements illégaux sur le site de Lokutu (Communiqué)

4 min read
0
0

Depuis décembre 2021, les agents de PHC sur le site de Lokutu ont constaté l’utilisation illégale d’une partie de l’Estate de Lokumete par des membres inciviques de la population locale pour la production de l’alcool illicite à partir de la sève de palmier à huile.

PHC a organisé de nombreuses réunions avec ces personnes pour les prier de quitter les lieux, mais ces efforts n’ont pas porté de fruit. La société s’est résolue à déposer une plainte officielle auprès des instances administratives et juridiques locales. Après investigations, celles-ci ont constaté qu’un campement temporaire avait été érigé pour cacher le matériel de production d’alcool. À la suite de cette évaluation, l’autorité publique s’est entretenue à plusieurs reprises avec les représentants de la communauté pour leur demander à nouveau de quitter les lieux. Ces discussions n’ayant abouti à aucun changement de la part des personnes impliquées dans l’activité illégale, l’autorité publique a eu recours à un ordre de saisie et de destruction des biens du campement.

L’ordre de saisie a été exécuté le 24 mars 2022 conformément à toutes les procédures d’usage, notamment en avertissant la population concernée que l’ordre avait été émis et qu’elle devait quitter les lieux. L’autorité publique a également réquisitionné l’un des tracteurs de PHC pour aider à l’évacuation des biens saisis. À l’insu du personnel de PHC, les autorités avaient décidé la destruction des structures du campement en y mettant directement le feu. PHC respecte le jugement des autorités locales qui ont estimé que l’utilisation du feu était nécessaire dans ce cas. Cependant, la société note que le recours au feu présente un risque élevé pour la sécurité de la population locale ainsi que pour l’environnement et encourage l’utilisation d’autres méthodes moins dangereuses pour les communautés et moins nocives à l’environnement.

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Culture d’excellence: La société PHC a primé ses meilleurs employés

Témoignage de Wale Adeosun sur PHC : « Une année après, on peut voir que des Congolais ont démontré qu’à suffisance, ils sont capables de prendre en mains la charge et la direction de la société »

Tshopo : PHC soutient l’enquête concernant deux crimes horribles commis dans la proximité des installations de la société (Communiqué)

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

1500 arbres à planter sur le site de l’UNIKIN : Le noble défi de l’ONGD Horizons verts

Le 05 décembre de chaque année, la République démocratique du Congo célèbre la journée nat…