Home Société RDC: L’héritage du feu ambassadeur Emmanuel Tokwaulu divise ses enfants

RDC: L’héritage du feu ambassadeur Emmanuel Tokwaulu divise ses enfants

4 min read
0
0

Si les morts pouvaient voir ce qui se passe derrière eux, l’ambassadeur de l’ex- Zaïre au Mozambique, feu Emmanuel Tokwaulu Batale allait blâmer sa progéniture. Pour cause, celle-ci ne s’entend pas du tout sur le partage de ses biens. Certains de ses enfants ont traîné leur sœur aînée, Bernadette Tokwaulu en justice.

Ancienne directrice générale adjointe de la SNEL, cette dernière est accusée d’accaparer le patrimoine familial. Le reste de la fratrie, menée par Tokwaulu Wenda Rama dénonce la vente par elle de la quasi-totalité du patrimoine immobilier familial.

Alors que le dossier traine le pas au tribunal de grande instance de Matete, les Tokwaulu ont décidé de sortir l’affaire à la place publique.

« Au cours de sa gestion, notre sœur a aliéné presque la totalité du patrimoine immobilier important laissé par notre défunt papa, au point où, il ne reste plus qu’une parcelle à Barumbu, ainsi que la parcelle sise 13 ème Rue, n°68, Quartier Industriel, C/Limete, dans laquelle vit toujours notre maman (…) Malgré cela, la vente a été adjugée ce jour-là pour la somme globale de 4.600.000 USD au bénéfice d’une société, dirigée par des étrangers, laquelle a déjà payé près de 500.000 USD à titre de frais de justice et divers, dans l’attente du paiement du solde de 4.100.000 USD, dont elle s’est abstenue de payer, suite à notre opposition, essentiellement justifiée par l’existence du certificat d’enregistrement de notre parcelle, et dont nous sommes tous (neuf enfants) copropriétaires. C’est tout naturellement que dès le matin du 9 mars dernier, nous avons déposé une opposition à toute vente auprès du conservateur des titres Immobiliers de Limete, afin d’empêcher toute mutation », a révélé Tokwaulu Wenda Rama au cours d’un point de presse tenu vendredi 15 avril 2022.

Plaidant pour un partage équitable du patrimoine de leur défunt père, décédé dans un crash d’avion sous le régime de Mobutu, elle sollicite l’implication de la ministre de la justice et celle du Président de la République pour que justice soit rendue.

A noter que c’est depuis plus de trente ans que les enfants du feu ambassadeur Emmanuel Tokwaulu Batale ne s’entendent pas sur le partage de son héritage.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Léon Nguwa: «les épreuves endurées par l’UNC en 14 ans d’existence et son leader démontrent que notre destinée sera meilleure »

19 juin 2010-19 juin 2014, l’Union pour la nation congolaise (UNC) a totalisé quator…