Home Politique « Il n’y a plus lieu de parler de Grand Katanga » (Eddy Kapend au sujet de la réconciliation Katangaise)

« Il n’y a plus lieu de parler de Grand Katanga » (Eddy Kapend au sujet de la réconciliation Katangaise)

4 min read
0
0

A l’occasion de la journée nationale de libération, qui marque l’entrée de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo (AFDL), le Colonel Eddy Kapend, ancien aide de Camp de M’zée Laurent-Désiré Kabila, est sorti de son silence sur l’assassinat de l’ancien président de la République démocratique du Congo.

Il s’est prononcé également au sujet du forum sur la réconciliation Katangaise, qui a démarré ce mardi dans la province du Haut-Katanga, à l’initiative de l’Assemblée épiscopale provinciale de Lubumbashi.

Au cours d’une conférence de presse tenue ce 17 mai 2022, l’ancien prisonnier de la prison centrale de Makala a fait de graves révélations.

« L’opinion a été trompée et lourdement manipulée par les ennemis pour cacher la vérité et me sacrifier. Je ne porte pas sur mes mains le sang de M’zée à qui je suis resté loyal et fidèle jusqu’à la mort et même après celle-ci », a-t-il révélé.

Gracié après 20 ans de prison, Eddy Kapend ne cesse de remercier le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Il se dit prêt pour servir son pays avec toutes les expériences qu’il a acquises à côté de Laurent-Désiré Kabila.

« Autant j’ai été fidèle à Laurent-Désiré Kabila, autant je ne trahirai jamais Félix Tshisekedi. Je servirai la nation», a-t-il souligné.

Forum de réconciliation entre Katangais

Réagissant sur le forum de réconciliation des katangais ouvert ce mardi 17 mai à Lubumbashi, Eddy Kapend s’en est pris à l’initiateur de ces assises, Mgr Muteba.

« La véritable réconciliation, c’est celle du peuple avec lui-même dans toute sa diversité socio-culturelle, pas celle des politiciens qui ont des intérêts politiques divergents. Réunir les gens pour parler des choses qui n’ont aucun intérêt pour la République, c’est dangereux », a lancé Eddy Kapend.

Et d’ajouter que : « dès lors que les provinces ont été démembrées, il n’y a plus lieu de parler de Grand Katanga, Grand Bandundu ».

Jules Ntambwe

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: OLPA plaide pour l’acquittement du journaliste Blaise Mabala, détenu depuis 152 jours

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), ONG de défense et de promotio…