Home Nation Zambie: Patricia Nseya vante l’intégration de la femme congolaise dans la gestion de la CENI

Zambie: Patricia Nseya vante l’intégration de la femme congolaise dans la gestion de la CENI

5 min read
0
0
banderole scoop bon
fardc 1 min

Le Rapporteur de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Patricia Nseya Mulela, a pris part, du 19 au 20 juillet 2022, à Lusaka, à Zambie, à une session régionale d’apprentissage sur le renforcement de la représentation des femmes dans les organes de gestion des élections dans la région des Grands Lacs.

Elle a représenté le président de la CENI, Denis Kadima, à ce forum de haut niveau organisé par la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), en partenariat avec le Centre Régional Levy Mwanawasa pour la démocratie et la bonne gouvernance.

Dans son intervention axée sur « la politique de la CENI-RDC pour une implication politique équitable des femmes à tous les niveaux du processus électoral 2022-2026 », elle a mis un accent sur le cadre légal favorable à la participation et représentation féminine au processus électoral et à la stratégie d’intégration des femmes dans le travail de la CENI à tous les niveaux.

Le bon exemple de RDC

Patricia NSEYA, juriste de son état, a expliqué qu’il existe actuellement en RDC un cadre légal propice à la participation électorale des femmes. Ce, à travers des lois et autres mesures encourageant la participation et représentation féminines dont quelques références.

« L’article 14 de la Constitution, lequel consacre à la fois la parité homme-femme et prévient toute forme de discrimination à l’égard de la femme afin d’assurer la protection et la promotion de ses droits, détermine bien les choses », a-t-elle relevé.

Lire aussi CENI: Martin Fayulu invite l’IGF à auditer sur la gestion du bureau Corneille Nangaa

D’après le rapporteur de la Centrale, la loi électorale en vigueur intègre des améliorations au niveau de l’article 13 alinéa 2 et 3, qui stipule en substance que chaque liste est établie en tenant compte de la représentativité de la femme et de la personne avec handicap et que la liste qui aligne 50% au minimum de telles dans une circonscription est exemptée du paiement de la caution.

« Je signale que la CENI s’emploie actuellement à mettre sur pied la Direction genre et inclusion au niveau du Secrétariat Exécutif National (SEN) et de ses démembrements dans les provinces », a-t-elle annoncé.

A en croire Patricia Nseya, le management de la CENI s’évertue à accorder à la femme la place qu’elle mérite dans le processus électoral et ne ménagera aucun effort pour réaliser l’inclusion qui constitue son cheval de bataille.

A noter que les travaux de ce forum régional ont abouti à la double signature d’une part, des bonnes intentions des représentants de différents États membres de la CIRGL et d’autre part, de l’engagement des participants pour la création du réseau genre dans les organisations de gestion des élections dans la région.

Bijoux B.

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: ce que l’on sait de l’attaque de la résidence de Vital Kamerhe ce dimanche

La résidence du vice-premier ministre sortant de l’Economie nationale, située dans l…