Home Politique Martin Fayulu : « Pour mieux contrôler la RDC, ses ennemis l’ont amenée dans la Communauté d’Afrique de l’Est »

Martin Fayulu : « Pour mieux contrôler la RDC, ses ennemis l’ont amenée dans la Communauté d’Afrique de l’Est »

4 min read
0
0

Après son retour au pays, le leader de l’Ecide a animé un point de presse ce mercredi 16 novembre 2022 à Kinshasa. Il a donné sa lecture sur la situation sécuritaire dans l’Est du pays où les terroristes du M23 appuyés par des armées étrangères affrontent les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Martin Fayulu a rappelé que la « République Démocratique du Congo souffre de cette situation à partir de la première agression du Rwanda et de l’Ouganda sous le label de l’AFDL en octobre 1996 » et que depuis, « le président du Rwanda, Paul Kagame, s’est érigé en faiseur des différents présidents qui se sont succédés à la tête de la RDC ».

Accusant le Rwanda et l’Ouganda de déstabilisation de la République Démocratique du Congo, le candidat malheureux à la présidentielle de 2018 affirme que cette déstabilisation est rendue possible par l’infiltration des institutions du pays.

Lire aussi Entrée de la RDC dans l’EAC: Christophe Lutundula parle du bloc le plus intégré de toute l’Afrique

« Et pour mieux contrôler la RDC, a enchaîné Martin Fayulu, ses ennemis l’ont amenée dans la communauté d’Afrique de l’Est ».

A l’en croire, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi « est arrivé au pouvoir grâce à Messieurs Kabila et Kagame ».

Lire également Sécurité : La force régionale de l’EAC déploie déjà ses matériels dans l’Est de la RDC

Opposé à tout dialogue avec le M23, Martin Fayulu accuse le président de la République de haute trahison.

« En réalité, a-t-il déclaré, le processus de Nairobi est un processus de validation de nouvelles frontières des territoires conquis en RDC par le Rwanda ».

Il a insisté sur le fait qu’ «on ne peut pas demander à la RDC de négocier avec le M23 », qui selon lui, est constitué des étrangers alors que le Rwanda et l’Ouganda refusent de dialoguer avec respectivement les FDLR et les ADF.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: légère baisse des prix des carburants dans la zone ouest

A travers un arrêté signé le 23 mai 2024, le vice-premier ministre ad intérim de l’E…