Home Sécurité Le commandant de la force régionale de l’EAC assure: «Personne ne prendra Goma »

Le commandant de la force régionale de l’EAC assure: «Personne ne prendra Goma »

4 min read
0
0

Les soldats de la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) déployés dans l’Est de la République Démocratique du Congo ne laisseront jamais Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, tomber sous le contrôle du M23. C’est l’assurance donnée par leur commandant, le Général-major Jeff Nyagah au cours d’un point de presse à son arrivée.

La force est-africaine composée des soldats ougandais, burundais, sud-soudanais et kényans se veut une force d’intervention. C’est ce qui la différencie de la MONUSCO, qui est une force de maintien de la paix.

D’après l’AFP, deux avions de l’armée Kenyanne ont débarqué un soixantaine d’hommes à Goma, quatre jours après l’arrivée d’un premier contingent d’une centaine de soldats kényans.

Lire aussi L’accord portant statut de la Force régionale de la CAE dans l’est de la RDC signé en présence de Félix Tshisekedi

A l’occasion, poursuit la même source, le commandant de la force régionale de l’EAC a indiqué que la voie privilégiée est politique avant le désarmement et la démobilisation du M23 et d’autres groupes armés.

« Personne ne prendra Goma. Nous sommes sommes ici pour protéger la ville et l’aéroport », a déclaré le général kényan Jeff Nyagah, sur des propos rapportés par l’AFP.

Le numéro un de la force est-afriacaine a poursuivi, d’après des extraits de son point de presse publiés sur Twitter mercredi 16 novembre 2022, que « la guerre dans plusieurs cas n’a jamais ramené la paix. Il est toujours nécessaire de recourir à la diplomatie…».

Lire également Goma: Ils sont respectueux et serviables

Aux dernières nouvelles, des combats seraient en cours à une vingtaine de Goma entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les terroristes du M23 appuyés par l’armée rwandaise.

A noter que la veille, des rumeurs ont fait état de l’entrée des terroristes dans la ville de Goma. Ces rumeurs ont été rapidement balayées par le gouverneur militaire du Nord-Kivu, qui a appelé la population au calme et à la résistance face à la guerre d’agression imposée à la RDC.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Encadrement des recettes et dépenses de l’État: Félix Tshisekedi instruit Judith Suminwa de se servir utilement des recommandations de l’IGF

Près d’un mois après la fin des missions d’encadrement dans les entreprises et…