Home Nation Accusé d’être en contact avec l’AFC/M23: Claudel Lubaya dénonce un complot mal préparé contre lui

Accusé d’être en contact avec l’AFC/M23: Claudel Lubaya dénonce un complot mal préparé contre lui

6 min read
0
0

Dans une vidéo dévoilée par le renseignement militaire de l’armée (ex-DEMIAP) vendredi 5 avril 2024, le conseiller stratégique du rebelle Corneille Nangaa, Eric Nkuba, a cité des personnalités qui d’après lui, sont de mèche avec la coalition rebelle Alliance fleuve Congo (AFC), allié du M23. Parmi elles, l’ancien député national Claudel Lubaya. Ce dernier clame haut et fort son innocence et dit n’avoir aucune place pour la rébellion dans sa tête et ses pensées.

Quand on suit la vidéo du bras droit de Corneille Nangaa, on ne peut pas ne pas remarquer que le verbalisé s’est fait souffler par son interrogateur certains noms, notamment celui de Claudel Lubaya.

En séjours d’études aux États-Unis, l’ancien député national de Kananga et ancien gouverneur du Kasaï central dit avoir quitté le pays en bonne et due forme.

« Je suis sorti, a-t-il indiqué, par la grande porte et je suis visible aux Etats-Unis où je continue mes études universitaires ».

Au micro de Scooprdc.net, Claudel Lubaya se dit ulcéré.

« Dans mon parcours politique, j’ai toujours eu deux armes : mon cerveau et ma plume. J’utilise la parole et la plume pour exprimer mes idées. Je suis un homme de la contradiction et j’aime la contradiction. Ce que je pense je le dis clairement et s’il y a quelqu’un plus fort dans les arguments que moi, il me contredit et on avance le débat. Il y en a qui m’insultent même, c’est ça la démocratie », a expliqué celui qui révèle qu'il a pris son congé sabbatique qu’il a consacré aux études aux USA où il vit depuis octobre 2023.

Un démenti formel

Comme pour confondre ses accusateurs, Claudel Lubaya rappelle qu’il s’est engagé de son propre gré dans l’opposition républicaine.

« Quand je n’étais pas d’accord avec Joseph Kabila, j’avais publiquement démissionné du PPRD et renoncé à mon mandat de député national. Pourquoi n’avais-je pas rejoint la rébellion à l’époque et le faire maintenant ? Avec Tshisekedi, j’ai pris l’option de faire l’opposition, pas en catimini. Ce n’est pas parce que je ne partage pas les points de vue du pouvoir en place que je serai tenté de prendre des raccourcis. Je rejette de la manière la plus catégorique ces allégations qui portent atteinte à mon honorabilité et à ma dignité. Républicain par essence, je reste engagé dans une approche démocratique, d’une opposition républicaine et non violente, dans le respect de la Constitution et des lois de la République », a-t-il poursuivi.

Il se dit victime d’un complot mal orchestré, qui rappelle les affaires François Beya, Bifort Bisesele et Salomon Kalonda dit SK Della dont la prétendue implication dans les affaires de sûreté, annoncée avec fracas, n’a jamais été prouvée.

Solidarité sur la riposte contre le Coronavirus : Delly Sessanga renonce à ses émoluments de Député national d’avril à décembre 2020

Claudel Lubaya s’en remet au temps et ne veut pas perdre son précieux temps consacré à ses études universitaires, à de discussions sur des accusations qu’il rejette.

Il insiste sur le fait qu’il n’est impliqué ni de loin ni de près dans ce qui se passe au Rutshuru et à Masisi, très loin des Etats-Unis où il poursuit ses études.

Jean Pérou Kabouira

RDC: L’incroyable famille Muabilu
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Sécurité dans l’est: échangé téléphonique entre Félix Tshisekedi et le président Polonais

La journée du vendredi 24 mai 2024 a été très diplomatique et chargée pour le président Fé…