Home Economie L’ANEP et l’IGF évaluent les missions d’audit dans les entreprises publiques

L’ANEP et l’IGF évaluent les missions d’audit dans les entreprises publiques

5 min read
0
0

L’Inspection générale des finances (IGF) a participé, mardi 13 décembre 2022, à une séance d’évaluation de ses missions d’audit dans les établissements publics et entreprises du portefeuille de l’État. La réunion a été organisée par l’Association nationale des établissements publics et entreprises du Portefeuille (ANEP), conformément à la demande des participants au dîner-débat organisé le 15 avril dernier.

Des PCA, DG, DGA, administrateurs non actifs, directeurs financiers, responsables d’audit, comptables, trésoriers, chargés des questions juridiques, fiscalistes et autres responsables des établissements publics et entreprises du portefeuille y ont pris part.

Dans son intervention, l’Inspecteur général des finances-chef de service, Jules Alingete, a invité les nouveaux mandataires publics à fournir des efforts pour maintenir l’élan de redressement obtenu à la suite de la patrouille financière menée par l’IGF.

« Nous sommes venu répondre à l’invitation de l’ANEP qui nous a demandé de venir échanger avec tous les mandataires publics sur les modalités de contrôles de l’IGF auprès des établissements publics et entreprises du portefeuille de l’État. Des échanges qui visent à instaurer un climat de collaboration beaucoup plus propice entre l’IGF et les mandataires publics afin de porter le même langage dans le travail qui est entrain d’être fait pour l’intérêt de la République démocratique du Congo», a-t-il expliqué.

La bonne gouvernance Implémentée dans les entreprises publiques

L’administrateur secrétaire exécutif de l’ANEP a soutenu que grâce au travail de l’IGF, les établissements publics et entreprises du portefeuille reconnaissent qu’ils sont des propriétés de l’Etat et non privées.

Lire aussi Gestion orthodoxe des établissements de l’ESU: Le bon exemple de l’ISAU

« Avec l’implémentation de la bonne gouvernance initiée par Son Excellence Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République démocratique du Congo, Chef de l’Etat, exécutée par l’Inspection Générale des Finances, nous avons constaté une amélioration considérable de la gouvernance des établissements publics et entreprises du portefeuille : les dépenses sont scrutées dans le respect de plan de trésorerie réaliste ; le recrutement du personnel est fonction des besoins des entreprises ; le paiement des créances dues à l’administration fiscale et aux partenaires est régulier », a déclaré Patrick Ngulu.

Dans la foulée, il a demandé au gouvernement de « penser au paiement de la dette de l’Etat aux établissements publics et entreprises du portefeuille », qui éprouvent des difficultés énormes suite au non-paiement desdites créances.

ALT.

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Annulation du projet migratoire entre le Rwanda et le Royaume-Uni: le redoutable lobbying du Dr Denis Mukwege à l’international

Londres a abandonné son projet controversé d’expulser des migrants vers le Rwanda, quelque…