Home Sécurité Violences à Kwamouth : Des miliciens amenés à Kitona pour intégrer les FARDC

Violences à Kwamouth : Des miliciens amenés à Kitona pour intégrer les FARDC

3 min read
0
0

C’est peut être une solution durable au conflit interthnique Yaka et Teke qui a fait plusieurs centaines de morts et de dizaines de milliers de déplacés à Kwamouth, dans la province du Maï-Ndombe. Plus de cent assaillants de deux camps opposés ont été reçus à la base militaire de Kitona en vue d’intégrer les FARDC.

Après plusieurs mois d’affrontements, un calme relatif est observé dans le territoire de Kwamouth. Les forces de sécurité et de la police ont érigé des escadrons dans toutes les entités affectées par les violences, qui ont touché outre le Maï-Ndombe, la province du Kwilu et la ville de Kinshasa.

D’après de sources sécuritaires, ce sont des assaillants qui ont fait part à l’une des délégations dépêchées dans toutes les provinces du Grand Bandundu par le ministère de l’Intérieur, de leur volonté de rejoindre l’armée loyaliste.

Cette demande ayant été acceptée, ceux qui se sont rendus volontairement aux FARDC ont été amenés à Kitona pour suivre une formation régulière.

Lire aussi Sécurité : Check-point de la N’Sele à l’entrée de Kinshasa, plutôt un péage !

De passage dans la région pour une sensibilisation à la paix, le commissaire général adjoint en charge de la police administrative, Général Philémon Patience Mushid Yav, a réitéré l’appel du gouvernement aux jeunes volontaires du Grand Bandundu, porteurs des armes blanches et des armes de guerre, à intégrer les rangs de l’armée loyaliste.

Au cours d’une interview accordée à la presse locale, il a affirmé qu’il fait partie des officiers qui ont accueilli « les premiers lots de jeunes gens à Kibomango » et qui sont aujourd’hui à Kitona « en train de faire leur formation ».

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

CNSS: Paiement à domicile des prestations sociales 2 ème trimestre 2024 à de bénéficiaires âgés

Une délégation de la Caisse nationale de sécurité sociale(CNSS) a effectué des descentes s…