Home Nation CNDH: Félix Tshisekedi investit le bureau Paul Nsapu

CNDH: Félix Tshisekedi investit le bureau Paul Nsapu

5 min read
0
0

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a signé l’Ordonnance portant investiture des membres de la Commission nationale des droits de l’homme(CNDH). Celle-ci a été lue mardi 31 janvier 2023 sur les antennes de la RTNC. Elle a investi le bureau dirigé par Paul Nsapu Mukulu.

Le processus de remplacement des membres de la CNDH aura duré peu de temps. C’est le 15 décembre 2022, avant la cérémonie de clôture de la session ordinaire de septembre, que la plénière de l’Assemblée nationale a examiné le dossier de désignation et d’entérinement des membres de cette institution d’appui à la démocratie.

Les députés nationaux ont auditionné le rapport de la Commission spéciale et temporaire chargée d’examiner les dossiers des candidatures des membres du bureau de la nouvelle CNDH.

Finalement, c’est le bureau Paul Nsapu, composé de 4 femmes et cinq hommes qui avait été entériné. Il s’agit de Mbamba Kona Joëlle ; Kimbumbu Dido Didier; Kalindye Byanjira Dieudonné ; Eale Bosele Ekakhol Rémy-Paul; Ngongo Furaha Véronique ; Tshibunda Nduba Jean-Richard; Kapinga Ntumba Gisèle et; Lokonya Sefu Paulette.

Lire aussi Sénat : Paul Nsapu démontre à Modeste Bahati la nécessité de réformer partiellement la CENI avant les élections

C’est donc ce bureau qui a été investi par Ordonnance présidentielle mardi.

Bio express de Paul Nsapu

A 65 ans, Paul Nsapu accède à la tête d’une institution taillée sur mesure pour son profil. Le natif de Kananga dans le Kasaï central a notamment été élu plusieurs fois au poste de Secrétaire général de la Fédération internationale des droits de l’homme et vice-président.

Il œuvre dans la promotion et la défense des droits de l’homme depuis 1991 et fait partie des géniteurs des programmes d’éducation civique et électorale en RDC et en Afrique.

Lire également CNDH-RDC: Mwamba Mushikoke Mwamus place l’Etat congolais devant ses responsabilités

Sous les régimes de Mobutu et Kabila, il a connu des menaces de mort, interpellations, emprisonnements, mise à sac de son bureau, perquisition de son domicile à Yolo…et l’exile.

Membre du clergé de l’église catholique libérale depuis 1977, Paul Nsapu a été ordonné prêtre le 15 octobre 1982 par Mgr André Lhote, évêque régionnaire de France et évêque commissaire pour l’Afrique francophone.

Il a obtenu une Licence en théologie humaniste de l’évolution en 1982 et suivi une vague de formations dans plusieurs pays, toutes sanctionnées par des brevets et diplômes.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kasaï: Le pressant ultimatum de l’Assemblée provinciale aux élus en situation d’incompatibilité

Les trente députés provinciaux du Kasaï sont désormais investis des pouvoirs parlementaire…