Home Sécurité Insécurité dans l’Est: Christophe Lutundula soumet les attentes du gouvernement au conseil de paix et de sécurité de l’UA

Insécurité dans l’Est: Christophe Lutundula soumet les attentes du gouvernement au conseil de paix et de sécurité de l’UA

3 min read
0
0

Le vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala, a remis à une délégation du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, un mémorandum reprenant les attentes du gouvernement congolais sur la situation sécuritaire dans l’Est de la République démocratique du Congo. C’était à l’occasion d’un échange, mardi 21 mars 2023, à Kinshasa.

Accompagné de son collègue de la Défense nationale et Anciens combattants, le chef de la diplomatie congolaise a déclaré que « le gouvernement congolais souhaite que cette visite soit une occasion pour le conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine de se faire sa religion et de proposer des solutions africaines aux problèmes africains .»

Il a martelé sur la mise en œuvre des mécanismes de Luanda et de Nairobi et l’effectivité de la condamnation du Rwanda afin de rétablir l’équilibre et sauvegarder les valeurs africaines.

En réaction, le chef de la délégation du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, Willy Nyamite, a réitéré l’engagement de cet organe de l’institution panafricaine à préserver la souveraineté de la République démocratique du Congo.

Le burundais a salué à sa juste valeur le choix du chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi, de privilégier la voie diplomatique pour la résolution de la crise sécuritaire avec le Rwanda.

Dans la foulée, Willy Nyamite a condamné les violences perpétrées par le M23 et d’autres groupes armés actifs dans l’Est de la RDC.

Jean Perou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: l’armée et la police organisent de patrouilles mixtes

Depuis 21 mai 2024, la Police nationale congolaise (PNC) et les Forces armées de la Républ…