Home Provinces Ituri: Le coordonateur provincial du P-DDRCS arrêté pour présumé détournement de fonds

Ituri: Le coordonateur provincial du P-DDRCS arrêté pour présumé détournement de fonds

3 min read
0
0

Willy Abibu est aux arrêts depuis lundi 31 juillet 2023. La justice militaire le soupçonne d’avoir fait mains basses sur les fonds destinés aux activités du Programme de désarmement, démobilisation et stabilisation (P-DDRCS) dans la province de la province de l’Ituri.

D’après de sources judiciaires, le coordonnateur provincial du P-DDRCS en Ituri a été arrêté à l’aéroport national de Bunia au moment où il s’apprêtait à quitter la province à destination de Kinshasa.

Depuis quelques semaines, des rumeurs faisant état d’un présumé détournement de plusieurs centaines de milliers de dollars américains par Willy Abibu étaient propagées dans le chef-lieu de l’Ituri.

Ces rumeurs ont conduit la justice à interpeler le coordonnateur provincial adjoint avant de le relâcher.

Le P-DDRCS a lancé en avril dernier l’opération de désarmement des miliciens actifs dans cette province. Sont particulièrement visés, les combattants de la Coopérative pour le développement du Congo (CODECO) et du Front patriotique et intégrationniste du Congo (FPI), qui sont hébergés dans un site pilote érigé à une dizaine de kilomètres de Bunia.

Le P-DDRCS a pour mission de contribuer au retour de la paix dans l’Est de la RDC, améliorer l’environnement sécuritaire, faciliter la cohésion sociale, la restauration de l’autorité de l’Etat et y booster l’économie à travers les activités de stabilisation.

Contrairement aux programmes antérieurs, il exclu l’intégration des combattants dans l’armée, et ne leur accorde aucune préférence particulière, mais érige la communauté en centre d’intérêts.

Pami Halele

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Reconnu coupable d’homicide intentionnel de son épouse, Moussa Mondo condamné à 20 ans de prison

L’ex vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, a écopé de 20 ans de servitude p…