Home Sécurité Echange d’ex-combattants ADF déradicalisés entre la RDC et l’Ouganda

Echange d’ex-combattants ADF déradicalisés entre la RDC et l’Ouganda

2 min read
0
0

Le processus de démobilisation et de réinsertion sociale des rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) a atteint une phase décisive. La semaine dernière, la République démocratique du Congo et l’Ouganda ont rapatrié de deux côtés de la frontière d’anciens combattants démobilisés.

La cérémonie y afférente a été organisée vendredi 15 septembre 2023 à Kasindi, une cité frontalière. Témoins de l’événement : les généraux Dick Olum et Kasongo Maloba, pour le compte respectivement des forces armées ougandais (UPDF) et de la République démocratique du Congo (FARDC).

Avant d’être rapatriés dans leurs pays respectifs, les ex-combattants ont bénéficié d’un accompagnement psychosocial, de formations professionnelles dans plusieurs métiers dont la mécanique, la couture et l’agriculture pour faciliter leur intégration sociale.

Leur réhabilitation a duré six mois. Certains avaient été capturés lors des affrontements tandis que d’autres se sont rendus d’eux-mêmes à la force conjointe FARDC-UPDF.

La République démocratique du Congo a remis à l’Ouganda huit (8) ex rebelles ougandais alors que Kampala a remis à Kinshasa vingt-deux (22) anciens combattants des ADF.

La déradicalisation et la transaction ont été facilitées par la fondation américaine Bridgeway, présente dans les deux pays.

Jean Pérou Kabouira

ANNONCE 
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Léon Nguwa: «les épreuves endurées par l’UNC en 14 ans d’existence et son leader démontrent que notre destinée sera meilleure »

19 juin 2010-19 juin 2014, l’Union pour la nation congolaise (UNC) a totalisé quator…