Home Politique Élections en RDC: L’UE annonce une mission d’observation électorale

Élections en RDC: L’UE annonce une mission d’observation électorale

4 min read
0
0

L’Union européenne a décidé de déployer une mission d’observation électorale (MOE) pour les élections du 20 décembre prochain en République démocratique du Congo. L’annonce a été faite dans un communiqué en réponse à une invitation du ministère congolais des Affaires étrangères.

Pour diriger cette MOE, Josep Borrel, haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a porté son choix sur la députée européenne Malin Björk. Cette dernière a été nommée observatrice en chef de la mission.

« Je suis honorée de diriger la MOE de l'UE en RDC, la première dans ce pays depuis 2011. Tout doit être fait pour que les élections puissent se dérouler dans un climat compétitif, apaisé, inclusif et transparent. Mon souhait est d’apporter une contribution positive au processus. La MOE de l’UE observera et évaluera l'ensemble du processus électoral à la lumière des normes internationales et régionales que la RDC a souscrites », a déclaré Malin Björk.

La MOE de l’UE en RDC est composée de 13 experts électoraux, de 42 observateurs de long terme et de 12 observateurs de court terme.

Les premiers arrivent dans quelques jours et seront rejoints par le deuxième groupe à la fin du mois tandis que le troisième groupe arriver à quelques jours du jour du vote.

L’équipe sera complétée par des observateurs à court terme, recrutés localement et accrédités. La mission d’observation électorale de l’Union européenne restera dans le pays jusqu’à la conclusion du processus électoral.

Elle publiera, conformément à la méthodologie d’observation électorale de l’UE, une déclaration préliminaire et tiendra une conférence de presse à Kinshasa après les élections.

Le rapport final, comprenant un ensemble de recommandations pour les prochains processus électoraux, sera présenté et partagé avec les partie prenantes après la finalisation de l’ensemble du processus électoral.

Réaction du haut représentant Josep Borrell :

« Les prochains mois seront décisifs pour la consolidation démocratique en RDC et la coopération bilatérale entre la RDC et l’UE. Il revient à toutes les parties de travailler ensemble pour rendre les élections pleinement inclusives, libres, transparentes et apaisées. Les libertés fondamentales d'expression, des médias, de réunion, d'association et de mouvement ne doivent souffrir d’aucune entrave ».

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Annulation du projet migratoire entre le Rwanda et le Royaume-Uni: le redoutable lobbying du Dr Denis Mukwege à l’international

Londres a abandonné son projet controversé d’expulser des migrants vers le Rwanda, quelque…