Home Sécurité Les FARDC accusent le M23 d’avoir largué de bombes sur Sake

Les FARDC accusent le M23 d’avoir largué de bombes sur Sake

1 min read
0
0

L’accusation a été publiée sur le réseau social X, ex-Twitter, par le porte-parole des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et du gouverneur militaire du Nord-Kivu, Guillaume Ndjike.

Il a indiqué que ce mouvement terroriste soutenu par l’armée rwandaise a bombardé, ce vendredi 12 janvier, Sake, la cité située dans le territoire de Masisi, à 20 kilomètres à l’Ouest de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

"Le M23 /RDF vient de larguer à l'aveuglette des bombes au mortier 120 dans la cité peuplée de Sake en territoire de Masisi. Il est 13h00 de ce vendredi 12 janvier", a écrit le porte-parole de l'armée, sans donner d'autres détails.

La veille, des affrontements entre des jeunes patriotes résistants « Wazalendo » et de terroristes M23/RDF ont été signalés jeudi au village de Butale, dans la chefferie de Bashali, en territoire de Masisi.

La société civile locale Masisi a évoqué des détonations d’armes lourdes et légères.

Pami Halele

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Sécurité dans l’est: échangé téléphonique entre Félix Tshisekedi et le président Polonais

La journée du vendredi 24 mai 2024 a été très diplomatique et chargée pour le président Fé…