Home Politique Personnalités qui ont marqué les esprits en 2023: Jacques Kyabula maillot jaune(Les Points)

Personnalités qui ont marqué les esprits en 2023: Jacques Kyabula maillot jaune(Les Points)

19 min read
0
0

Par Sondage Les Points

Kyabula, Alingete, Ipupa le trio qui a marqué les esprits en 2023

En République Démocratique du Congo, l’année 2023 a été jalonnée d’événements historiques. Ces événements ont placé sous les feux des projecteurs, de nombreuses personnalités. Le sondage réalisé par l’institut Les points a permis d’établir une liste de 50 personnalités qui ont marqué l’année dernière. Cinq d’entre ces personnalités se sont particulièrement distinguées, auréolées du succès engrangé dans leur domaine de prédilection. Ces personnalités se recrutent dans divers domaines de la vie sociale et ont chacune glané plus de 70% des suffrages exprimés dans le cadre de notre enquête. Dans ce top 5, s’invitent deux artistes, auteurs de hauts faits d’armes en 2023. D’un côté, le chanteur Fally Ipupa, qui s’en sort avec 71% des opinions favorables, et de l’autre, l’humoriste Herman Amisi, accrédité de 70%. Le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe, coiffe ce quinté avec 74%, talonnés par Jules Alingete Key et ses 73%. Le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, Peter Kazadi, arrive en troisième position, en ex-aequo avec Fally Ipupa, pour avoir glané 71%.Jacques Kyabula sur sa propre lancée.

Le gouverneur du Haut-Katanga a tenu sa réputation d’homme d’actions au cours de l’année 2023. Il a refusé de se reposer sur ses lauriers des années précédentes, préférant œuvrer pour l’essor de sa province en multipliant des chantiers à travers sa juridiction. Certains sont déjà opérationnels, à l’instar des infrastructures routières ou encore l’Hôpital général de référence du Haut-Katanga (HGRHK). De quoi impacter positivement l’opinion publique congolaise qui salue en même temps la qualité de ces deux infrastructures, reflet, selon elle, du sérieux avec lequel Kyabula gouverne le Haut-Katanga.

Outre ses innombrables réalisations, les interrogés ont également évoqué la construction du siège de l’Assemblée provinciale, la construction des routes stratégiques comme celle reliant Lubumbashi à Mokambo et Lukangaba et servant de porte d’entrée et de sortie de l’Afrique australe pour le commerce transfrontalier, le rétablissement de l’électricité au quartier Hewa-Bora dans la commune de la Ruashi, la mécanisation de près de 500 jeunes après 17 ans d’attente pour certains, la construction d’une université au quartier Kilobelobe à Lubumbashi, dotée d’un terrain de foot avec pelouse synthétique et du courant électrique.

Nos enquêtes ont par ailleurs affirmé avoir été séduit par la pérennisation de la politique de culture de maïs depuis 4 ans. Ce qui a permis, à l’approche des festivités de fin d’année, d’inonder le marché de ce produit très prisé par les Haut-Katangais et vendu à un prix largement à la portée des citoyens. A cela, ils ont ajouté l’augmentation régulière du budget de la province qui se chiffre, pour l’exercice 2024, à plus d’1.430 milliards de francs congolais.

Président de l’ARDV (un jeune parti, qui à peine créé, dispose déjà de 8 sièges à l’assemblée provinciale du Haur-Katanga en dépit d’une longue série d’obstacles, de pièges en tout genre et de multiples campagnes de diabolisation ou de   désinformation), Jacques Kyabula Katwe dispose d’un grand soutien de la population qui a voté massivement pour l’ARDEV, un parti qui est derrière le Chef de l’État pour l’accomplissement du plan d’action de son deuxième mandat.

Au regard de toutes ces réalisations, Jacques Kyabula a remporté 74% des opinions favorables, faisant de lui la personnalité ayant le plus marqué les esprits des Congolais en 2023.

Jules Alingete Key, la sentinelle des deniers publics

En 2023, Jules Alingete Key, inspecteur général chef de service à l’Inspection générale des finances (IGF), est resté de marbre dans son rôle de sentinelle des deniers publics. Il a doublé de vigilance pour sauver la RDC de l’action des prédateurs. Ainsi, Alingete a imprimé son image dans la tête des Congolais, séduits à 73% par l’œuvre du flic financier en chef.

Ce dernier, en 2023, a marqué les esprits quand, en mars, il a déballé au grand jour l’énorme manque à gagner de l’Etat congolais dans le cadre du contrat chinois, non sans fortement recommander au gouvernement de renégocier cette convention signée sous le règne de l’ancien Président Joseph Kabila. Après moult tractations, la RDC s’en est tirée avec une enveloppe de 7 milliards de dollars repartis en dix ans et exclusivement affectés à la (re)construction des routes nationales.

En 2023, Alingete, comme à chaque fois, s’est signalé par sa perspicacité qui a permis de déjouer et/ou de détecter des détournements savamment organisés dans les organisations publiques. Un des cas emblématiques a été celui de la Gécamines où 10 millions de dollars ont été détournés par des mandataires, cadres et agents via des prélèvements injustifiés des fonds dans les comptes de la Société immobilière du Congo (SIMCO), appartenant à 99% à ce géant minier congolais. Qui d’autre qu’Alingete et ses hommes pour détecter ce détournement organisé peu avant l’installation de la patrouille financière dans la Gécamines. Les bienfaits de cette patrouille sont tels qu’elle a favorisé l’embellie des recettes publiques avec comme impact l’accroissement du budget national.

Fally Ipupa ou le roi des Arena

Au cours de l’année dernière, Fally Ipupa est entré on ne peut plus dans la légende de l’histoire musicale aussi bien sur l’échiquier national qu’international. Il a relevé le défi de remplir et de livrer un spectacle époustouflant dans trois grandes salles européennes, lois de son fief naturel qui reste Kinshasa, en l’espace de 21 jours. L’artiste a conquis tour à tour Paris La Défense Arena (la plus grande salle d’Europe), Ovo Arena Wembley de Londres et ING Arena de Bruxelles, signant au passage une prouesse inédite.

La même année, Fally Ipupa avait forte impression en agrémentant la cérémonie inaugurale des IXes Jeux de la Francophonie dans un stade des Martyrs rempli comme un œuf.

Largement suffisant pour séduire 71% des Congolais qui se sont retrouvés en l’ancien poulain de Koffi Olomide l’année dernière.

Peter Kazadi Kankonde, la sécurité !

A son avènement, fin mars, à la tête du ministère de l’Intérieur, avec rang de vice-Premier ministre, Peter Kazadi Kankonde n’avait pas semblé être si affûté en matière sécuritaire. Et pourtant… L’homme, en neuf mois, a su faire preuve de tact dans la conduite des questions sécuritaires, évitant au pays le pire.

Le VPM Kazadi a positivement marqué les esprits des 71% des Congolais pour la stratégie déployée afin que la période la campagne électorale ainsi que la période post-électorale se passe dans la tranquillité. Son approche s’est révélée efficace, car le pays s’en est sorti sans bain de sang comme lors des expériences précédentes, en dépit de quelques cas isolés.

L’opinion a marqué son accord avec la méthode Kazadi qui a consisté à utiliser les forces de l’ordre à bon escient et de manière à garantir la sécurité de tous les citoyens avant, pendant et après les élections. Elle a salué les mécanismes pertinents pris à l’initiative du VPM Kazadi Kankonde et conformément à la Loi électorale, pour mettre des éléments de la police à la disposition de tous les candidats à la présidentielle sans distinction aucune.

Peter Kazadi Kankonde, selon les enquêtés, a été préféré pour son implication salvifique dans différents conflits intercommunautaires qui ont éclaté çà et là à travers la République.

Herman Amisi, le bouffon de la République 70%

Il a favorisé la consolidation de la fraternité entre les deux Congo par la création du concept « Surveillez le fleuve ». Il s’est révélé un fin créateur des contenus particulièrement humoristiques. Il est désormais le bouffon qui fait rire toute la République.

Lui, c’est Herman Amisi, humoriste congolais, dont le nom, en 2023, aura été sur toutes les lèvres. Affectueusement appelé « Daddy » pour le rôle de pasteur qu’il incarne dans ses nombreux sketchs, Herman Amisi, l’année dernière, a bougé la RDC quand il a initié le concept « Je suis dans le bruit ». Ce qui lui a valu une reconnaissance nationale au point de prester, plus d’une fois, dans des cérémonies présidentielles et autres rendez-vous de marque. Sa popularité en croissance lui confère la cinquième place des personnalités ayant marqué l’année 2023 avec 70%.

Mention spéciale à Gentiny Ngobila, gouverneur de la ville de Kinshasa 65%. Plusieurs fois combattu, le gouverneur Ngobila a fait un grand pas durant l’année 2023. Aujourd’hui, il a une gibecière bien garnie des réalisations qui vont marquer éternellement l’histoire de la capitale congolaise. Parmi elles, les routes Elengesa, Kikwit, Mombele, De la paix, CECOMAF, Makoma, Birmanie, Assossa, Makanza, Landu, Ngiri-Ngiri, Luanza, etc.

Gentiny Ngobila a été couronné par le Chef de l’État lors de l’inauguration de l’une des grandes avenues à l’Ouest de la ville de Kinshasa, notamment l’avenue Nlandu où Fatshi a même acheté un œuf pendant la visite. Dans le cadre de l’inspection des travaux réalisés par l’Hôtel de la ville, le Chef de l’État, satisfait, a fait la marche à pied de l’avenue Nlandu jusqu’à la Foire internationale de Kinshasa (FIKIN). Pour les Kinois, Gentiny Ngobila demeure le meilleur gouverneur de l’histoire de l’ex-Léopoldville, fort de son bilan, jugé « positif » et marqué par de nombreuses réalisations.

Dans le secteur de la presse, l’année 2023 a été marquée par Christian Lusakweno, Israel Muutombo ; Thierry Kambundi ; Achille Kadima Mulamba ; Rachel Kitsita Ndongo…

Sondage Les Points

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: OLPA plaide pour l’acquittement du journaliste Blaise Mabala, détenu depuis 152 jours

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), ONG de défense et de promotio…