Home Politique Exclusif: Minaku et Kokonyangi soupçonnés de déstabiliser l’AFDC de Bahati

Exclusif: Minaku et Kokonyangi soupçonnés de déstabiliser l’AFDC de Bahati

3 min read
0
0

Quelques jours après avoir séché les réunions de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC), le Président national intérimaire de ce parti, Placide Tshisumpa a lancé son propre parti dénommé ADPEC. Aussitôt créé, ce jeune parti s’est même trouvé une adresse. Il est situé sur l’avenue des huileries dans la commune de Kinshasa et selon plusieurs sources concordantes, c’est le Ministre de l’Urbanisme et Habitat, Joseph Kokonyangi qui, aurait financé les travaux de réfection du bâtiment de trois niveaux qui abrite son siège national.

Le Secrétaire général adjoint de la Majorité présidentielle n’aurait pas agi seul comme il en a l’habitude. « Cette fois-ci, il a reçu des instructions claires de la hiérarchie de la Majorité présidentielle pour procéder à la création d’un grand parti qui devra dans les prochains jours, débaucher des poids lourds de l’AFDC », indique un député de la MP.

Il révèle que la hiérarchie dont il est question ici ne serait pas autre que le Secrétaire général de la famille politique du Chef de l’Etat, Aubin Minaku Ndjalandjoko. Contacté, un proche de Modeste Bahati confirme que plusieurs tentatives auraient été menées par des proches du Président de l’Assemblée nationale pour déstabiliser l’AFDC. Ce, précise-t-il, « pour faire peur à son Autorité morale en vue d’étouffer ses ambitions présidentielles ».

Ces confidences prises en compte, il s’avère que Minaku verrait à Bahati un allié encombrant, surtout que le Ministre d’Etat au Plan cache mal sa volonté de se lancer à la course pour la succession de Joseph Kabila au Palais de la Nation.

JPK

Charger plus d'articles connexes
Load More By Patrick Lokala
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Christelle Vuanga : «Le gouvernement de la RDC devrait encourager les entreprises qui engagent les personnes handicapées»

L’Assemblée nationale a déclaré, au cours de la séance plénière du vendredi 29 mai 2…