Home Société Denis Mukwege à propos du viol collectif d’une mineure de 13 ans: « Ce crime odieux illustre les dérives de la permissivité et de l’impunité qui gangrènent notre société »

Denis Mukwege à propos du viol collectif d’une mineure de 13 ans: « Ce crime odieux illustre les dérives de la permissivité et de l’impunité qui gangrènent notre société »

5 min read
0
1

L‘affaire de viol collectif d’une fille de 13 ans par ses camarades de classe continue à alimenter les causeries en République démocratique du Congo. Elle prend de plus en plus les allures d’une affaire d’État dont les échos vont jusqu’au-dela de frontières nationales.

Après les ONG de défense des droits de l’enfant et le monde politique qui se sont unanimement levés pour condamner ce viol, il manquait la voix d’une des personnalités congolaises les plus respectées et les plus impliquées dans la lutte contre le viol. Il s’agit de celle du Dr. Denis Mukwege.

Dans un message publié jeudi 20 juin 2019, le Prix Nobel de la paix 2018 a dénoncé « un crime odieux » et exprimé sa compassion envers la victime et sa famille.

« Ce crime odieux illustre les dérives de la permissivité et de l’impunité qui gangrènent notre société. J’exprime ma compassion à la victime, à la famille et réitère mon appel pour lutter contre les violences sexuelles sous toutes leurs formes en République démocratique du Congo », a-t-il déclaré.

Pour ‘l’homme qui répare les femmes’, il est impérieux de « briser cette spirale de violences et protéger la dignité de chaque congolaise et congolais ». Et à Denis Mukwege de féliciter les compatriotes qui se sont mobilisés contre cet « acte de barbarie ».

Cette affaire qui a été portée au tribunal pour enfants n’aurait pas été bien jugée du point de vue de beaucoup de congolais.
Ils évoquent le fait que seul un garçon sur les 7 qui composent la bande de violeurs a été condamné et un autre sommé de payer une amende de 10 000 $.
Tous les autres sont acquittés et poursuivent leurs cours à l’école Révérend Kim, alors que la victime aurait été renvoyée.
Entammées sur les réseaux sociaux, la contestation et l’indignation ont gagné la rue au point que cette affaire est devenue nationale.

Des voix se sont élevées pour dénoncer le comportement des juges qu’une certaine opinion accuse d’avoir été corrompus par les parents de victimes.
Voici l’intégralité du message du Dr. Denis Mukwege.

VIOL À KINSHASA: MESSAGE DU DR MUKWEGE
C’est avec vive indignation que j’ai appris l’histoire récusable du viol commis sur une petite fille de 13 ans par ses camarades de classe du collège Révérend KIM à Kinshasa en date du 17 mai 2019.
Ce crime odieux illustre les dérives de la permissivité et de l’impunité qui gangrènent notre société.
J’exprime ma compassion à la victime, à la famille et réitère mon appel pour la lutte contre les violences sexuelles sous toutes leurs formes en République Démocratique du Congo.
Il faut briser cette spirale de violences et protéger la dignité de chaque congolaise et congolais.
Nous félicitons les compatriotes qui se sont mobilisés contre cet acte de barbarie.

Dr MUKWEGE

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Écarts de langage entre les jeunes du PPRD et de l’UDPS: La jeunesse du Palu choisit son camp

Entre une frange de la jeunesse de l’UDPS et celle du PPRD, c’est le désamour …