Home Société Nord-Kivu : La promulgation de l’Edit sur la protection des défenseurs de droits de l’homme irrite OLPA et l’UNPC

Nord-Kivu : La promulgation de l’Edit sur la protection des défenseurs de droits de l’homme irrite OLPA et l’UNPC

5 min read
0
0

L’Observatoire de la Presse en Afrique( OLPA) et l’Union Nationale de la Presse du Congo( UNPC) sections Nord-Kivu s’opposent à la promulgation de l’Edit portant protection des défenseurs des droits de l’homme. Les responsables de ces deux structures ont animé en début de semaine une conférence débat à ce sujet.

Kabongo Mbuyi et Valéry Mukosasenge respectivement Secrétaire exécutif de l’Observatoire de la Liberté d’OLPA et président de la Commission de discipline de la section provinciale de l’UNPC ont été les deux animateurs de cette conférence.

Ils ont révélé avoir adressé une correspondance au Gouverneur de la province du Nord-Kivu, en date du 29 novembre dernier pour lui demander de ne pas promulguer l’Edit portant protection des défenseurs des droits de l’homme dans sa province.

Ils ont expliqué leur demande par le fait que selon eux, l’Edit adopté par l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu dans la première quinzaine du mois de novembre 2019 ne prend pas en compte la protection des journalistes.

Ils ont soutenu que ce document juridique assimile le journaliste au défenseur des droits de l’homme sans l’indiquer clairement dans ses dispositions.

Ainsi, à en croire Valéry Mukosasenge, un avant-projet d’Edit ayant fait l’objet d’un examen minutieux d’une équipe d’experts de l’UNPC et de l’OLPA a été transmis au Gouverneur, lequel prend en compte les intérêts des défenseurs des droits humains et des journalistes travaillant dans la province.

Ce qu’il faut savoir sur cet avant-projet de loi

Dans son intervention, le secrétaire exécutif de l’OLPA a indiqué qu’il n’est pas tard pour mieux faire. L’autorité ayant été saisie avant la promulgation, elle a le pouvoir souveraine d’appréciation. Raison pour laquelle la corporation devrait demeurer optimiste sur l’aboutissement heureux de cette démarche.

Excluant toute manipulation poliyique derrière leur démarche, Kabongo Mbuyi a relevé certains innovations apportées à cet Edit.

Il s’agit entre autres de l’intitulé même de la loi, l’évocation de la législation sur les médias dans l’exposé des motifs, la définition du journaliste et du média. Il en est aussi des droits reconnus à un journaliste dans le cadre de son travail, la protection de la femme journaliste, les obligations professionnelles d’un chevalier de la plume et du micro, la protection des sources, etc.
Un autre avantage est l’obligation faite au gouvernement d’organiser et d’adapter l’aide directe et indirecte à la presse au niveau local, car il s’agit de la libre administration des provinces.

Après le débat qui s’en est suivi, les participants ont confié à l’UNPC Nord-Kivu la charge de constituer un groupe de suivi en vue de poursuivre le plaidoyer auprès des autorités provinciales.

ALT avec le Département de l’Information publique d’OLPA

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

CENI : Le chemin à parcourir est encore long avant l’investiture du nouveau Président Ronsard Malonda

S’il a fallu quelques semaines à Ronsard Malonda Ngimbi pour voir les confessions religieu…