Home Société Journée Internationale de la Jeunesse : Freddy-Marcel Bononga déplore le manque  des structures d’encadrement des jeunes 

Journée Internationale de la Jeunesse : Freddy-Marcel Bononga déplore le manque  des structures d’encadrement des jeunes 

3 min read
0
2

Comme chaque année, l’humain célèbre ce mercredi 12 août 2020, la journée internationale de la jeunesse. C’est l’occasion de réfléchir sur l’apport de la jeunesse congolaise dans la promotion de la démocratie, elle qui a impulsé un dynamisme citoyen visant à défendre les droits fondamentaux.

Considérant que la population congolaise est majoritairement constituée des jeunes et les sacrifices consentis par les jeunes dans la démocratisation de la RDC, par les moyens pacifiques et non-violents et par un travail d’éveil des consciences, il est important que cette jeunesse soit prise en compte dans la gestion de l’Etat et les instances de prise des décisions.

« L’engagement des jeunes pour une action mondiale », c’est le thème retenu cette année pour attirer l’attention des décideurs et célébrer le potentiel des jeunes en tant que partenaires dans la société.

Partenaires essentiels dans la promotion du développement, les jeunes sont les agents du changement et progrès lorsqu’ils sont éduqués et habilités à la prise de décision.

Activiste pro-démocratie, Freddy-Marcel Bononga estime que les jeunes sont laissés pour compte. « Aucune éducation de qualité, au de possibilités d’emploi décent, ils se retrouvent dans la pauvreté », regrette-il.

Il épingle entre autres le manque des structures d’encadrement des jeunes, le manque de la scolarisation de la jeunesse et le chômage qui bat son plein au sein de la jeunesse. « Les jeunes doivent être formés et accompagnés en vue de créer une nouvelle génération des jeunes responsables, entrepreneurs et ambitieux », soutient-il.

Freddy-Marcel Bononga encourage le gouvernement à veiller à ce que la jeunesse soit écoutée et prise en compte dans la prise des décisions. « Les jeunes peuvent constituer une force positive pour le développement lorsqu’ils reçoivent un accompagnement, un encadrement et des opportunités dont ils ont besoin pour s’épanouir », martèle-t-il.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Musique : Héritier Watanabe explore le reggae, version des amoureux

  On le savait talentueux depuis ses débuts dans la musique. Mais avec son nouvel  album «…